Politique › Institutionnel

Lutte contre Boko Haram : la France octroie plus de 29,5 milliards Fcfa à l’Extrême-Nord

Jean-Yves Le Drian dans la régionde l'Extrême-Nord (c) Droits réservés

Au cours d’une rencontre avec des autorités administratives et sécuritaires de la région, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a annoncé jeudi un appui de 45 millions d’euros pour cette région.

En déplacement dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, hier 24 octobre, Jean-Yves Le Drian a salué les efforts consentis par le gouvernement camerounais dans la lutte contre Boko Haram. « Nous sommes à vos côtés dans la lutte contre le terrorisme. Cet engagement est aussi un engagement financier », a précisé Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, au sortir d’une réunion avec des autorités administratives, politiques et sécuritaires à Maroua, dans la région de l’Extrême-Nord.

L’appui financier d’un montant de 45 millions d’euros (plus de 29, 5 milliards Fcfa) devra servir aux travaux d’aménagement de la voirie, la fourniture en eau potable et du système d’assainissement de Maroua. Ville frontalière à trois pays à savoir le Nigeria, le Tchad et le Niger, tous en proie aux affres de la secte terroriste Boko Haram.

La région de l’Extrême-Nord est l’une des zones du pays les plus touchées par la pauvreté. Plusieurs jeunes en proie à la précarité ont été enrôlés par des membres de la secte terroriste Boko Haram qui les promettaient une paye. Le Cameroun est engagé dans la lutte contre Boko Haram depuis 2014.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé