Politique › Institutionnel

Lutte contre Boko Haram: l’armée camerounaise abat 118 membres de la secte

L’affrontement a eu lieu le samedi 7 Juin dans l’Extrême-Nord du Pays

Le Bataillon d’intervention rapide (BIR), une unité d’élite de l’armée camerounaise, a abattu samedi 118 membres de la secte islamiste nigériane Boko Haram dans la localité de Tourou, près de Mokolo (Extrême-Nord), selon une source sécuritaire.

Deux soldats camerounais ont également perdu la vie au cours de la bataille, consécutive à un assaut des fondamentalistes musulmans en territoire camerounais.

Le gouvernement camerounais a, depuis deux semaines, déployé un imposant arsenal militaire ainsi que des centaines d’hommes dans les zones frontalières avec le Nigeria où Boko Haram exerce des exactions sur des populations civiles.

Cette opération a également pour finalité de sécuriser les centaines de réfugiés nigérians fuyant les violences dans leur pays.

Les autorités camerounaises ne cachent pas, depuis lors, leur crainte que des membres de Boko Haram ne s’infiltrent parmi ces nécessiteux pour commettre des crimes de masse sur leur territoire.

Des combats violents opposent le BIR à la secte Boko Haram dans l’Extrême-Nord du Cameroun
AFP)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé