Politique › Institutionnel

Lutte contre Boko Haram: Les assurances de Bernard Cazeneuve à Paul Biya

Le ministre français de l’Intérieur, reçu en audience vendredi par le chef d’Etat camerounais, a indiqué que Paris plaide pour la prise en compte du conflit par la communauté internationale

Le président de la République du Cameroun, Paul Biya, a reçu en audience vendredi 15 mai 2015, en début d’après-midi, Bernard Cazeneuve, ministre français de l’Intérieur. Au menu des entretiens, la sécurité, les questions d’immigration et la coopération bilatérale dans son ensemble.

S’exprimant devant la presse au terme d’un échange de près d’une heure avec le Chef de l’Etat, Bernard Cazeneuve a dit avoir eu un échange dense et riche, preuve de la qualité des relations profondes qui existent entre le Cameroun et la France. Le ministre français de l’Intérieur a salué les relations d’amitié ancienne qui unissent les deux pays. L’entretien, a-t-il indiqué, a permis d’avoir «des échanges de très haut niveau dans les détails». L’hôte français a encore laissé entendre que la coopération entre Paris et Yaoundé est frappée du sceau de la franchise, de la confiance et de la solidarité.

Le ministre français de l’Intérieur a ainsi annoncé un soutien plus accru au Cameroun dans la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram. Il a précisé que la France plaide pour la prise en compte des conséquences de ce conflit par la communauté internationale. L’appui envisagé devrait porter aussi sur des actions de formation et des échanges d’informations stratégiques, selon le ministre français.

L’autre sujet abordé par le Chef de l’Etat et son hôte est la question de l’immigration en Europe. M. Cazeneuve a indiqué que les projets de développement social et économique sont en cours pour répondre à cette question. En outre, le Conseil européen étudie en ce moment l’option d’une prise en charge par certains Etats de l’Union des contingents de migrants.

Le ministre français de l’Intérieur était accompagné au Palais de l’Unité d’une importante délégation comprenant, entre autres, Mme Christine Robichon, Ambassadeur de France au Cameroun, Jean Paul Bacquet, député de Puy-de-Dôme.

Bernard Cazeneuve a été élevé par le Chef de l’Etat à la distinction de grand Officier de l’ordre de la valeur. L’audience s’est achevée par un échange de cadeaux.

Le ministre français de l’Intérieur s’est rendu au Cameroun après avoir rencontré jeudi à Niamey son homologue nigérien Hassoumi Massaoudou et le président Mahamadou Issoufou. Ici, il a été aussi question de sécurité et d’immigration. Avec ce pays, comme avec le Cameroun, Bernard Cazeneuve a plaidé pour la coopération dans la surveillance des frontières et l’échange de renseignements.

Le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, a été reçu en audience vendredi, 15 mai 2015, par le chef d’Etat camerounais Paul Biya
Droits réservés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut