Société › Société

Lutte contre le désordre urbain: Yaoundé s’offre de nouveaux kiosques

Leur inauguration a eu lieu mercredi à la place de l’Indépendance sous la conduite du délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de la ville, Gilbert Tsimi Evouna

Le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé, Gilbert Tsimi Evouna, a procédé mercredi, 20 juillet 2016, à l’inauguration de nouveaux kiosques, à la place de l’Indépendance.

Ces kiosques à usage multiple – construit dans le cadre de la lutte contre le désordre urbain – offriraient un « meilleur cadre de travail » aux commerçants, agents de compagnies mobiles et autres vendeurs de journaux habitués jusque-là aux abris de fortune.

Disposés sur une surface totale de six mètres carrés, ces points de contact et de service allient à la fois les commodités énergétiques et le confort favorable à une activité commerciale, puisqu’ils sont ventilés naturellement par une ouverture de stores sur la façade principale et des persiennes disposées sur la porte métallique d’accès à l’arrière.

« Au lieu de voir les gens s’installer n’importe comment dans la ville, ces kiosques viennent apporter une harmonie incontestée de la beauté de la ville. Ils sont confortables. Ceux qui occupent le centre urbain doivent se préparer à entrer dans les nouveaux kiosques. Ils seront également installés dans les centres commerciaux et administratifs », explique Gilbert Tsimi Evouna.

Pour le moment, sept kiosques constitués chacun de trois compartiments sont installés dans le centre-ville. « Nous allons implanter d’ici novembre 2016, 150 kiosques dans le centre-ville à la demande du délégué du gouvernement et en fin 2017, nous en aurons comptabilisé 500 », précise Pascale Theze de Accent Média, responsable du projet.

Au sujet des modalités d’acquisition: « les potentiels acquéreurs doivent prendre simultanément contact avec la Communauté urbaine et la société Accent Média qui encadre les emplacements. L’offre sera proposée sur mesure selon les besoins des usagers et des occupants. Notre préoccupation était de pouvoir dire aux usagers et aux consommateurs que le kiosque est situé à tel endroit pour tel service, vous pouvez vous orienter vers tel emplacement », indique Pascale Theze, même si une certaine opinion redouterait l’accessibilité de ces kiosques pour les commerçants modestes.


Droits réservés)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé