Santé › Actualité

Lutte contre le sida: L’ambassade US évalue des partenaires

Deux organisations ayant bénéficié du fond des ambassadeurs des Etats-Unis en Afrique présentent leurs résultats

La chargée d’affaires de l’Ambassade des États-Unis à Yaoundé, au Cameroun, Mme Lisa Peterson, préside ce jeudi 15 mars 2012, la cérémonie de clôture de deux projets financés sur le Fonds des Ambassadeurs des États-Unis en Afrique de l’Ouest, mieux connu sous sa dénomination anglaise «West Africa Ambassadors’ Fund», en abrégé «WAAF» en mars 2011. Les deux organisations dont les projets ont été financés sur le WAAF auront ainsi l’occasion de partager les résultats obtenus avec les autres participants, dont des représentants des administrations américaines et camerounaises et un échantillon de bénéficiaires des activités financées. En mars 2011, l’Ambassade des États-Unis a remis des subventions de 50 000 dollars (25 millions de FCFA) chacune à deux organisations, African Action on AIDS et CODAS-CARITAS de Yagoua, pour financer des activités sur une période d’un an. African Action on AIDS a exécuté un projet sur l’accroissement de l’accès aux services de conseil et de dépistage volontaires dans les structures sanitaires, ciblant plus de 1000 femmes de la région du Centre. CODAS-CARITAS, elle, avait proposé un projet axé sur l’amélioration de la qualité de vie de 600 personnes vivant avec le VIH/SIDA dans le diocèse de Yagoua, région de l’Extrême Nord, notamment au moyen d’une gamme de soins et de services de soutien.

Crée en 2001, le WAAF permet aux ambassades des Etats-Unis d’Amérique en Afrique de l’ouest et du centre, d’accompagner la mise en uvre d’activités de sensibilisation et de prévention contre le Sida, en accordant chaque année des subventions aux organisations non-gouvernementales et autres organismes locaux, pour un montant total de 50 millions de FCFA. Au Cameroun ce fonds a déjà financé cinq projets sur l’amélioration de l’accès aux services de conseil et de dépistage volontaires, les campagnes de communication pour le changement de comportement, l’appui socioéconomique aux personnes vivant avec le sida. Au-delà de la lutte contre le sida, ce fonds a désormais élargi ses domaines d’action à la santé de reproduction et le planning familiale. Mais bien plus qu’une formalité, la cérémonie de restitution des résultats organisée par l’ambassade à d’avantage une valeur de plaidoyer. La cérémonie ouvre également la possibilité pour les parties intéressées de prendre le relais, en accompagnant les efforts des ONG impliquées dans ces projets, afin de poursuivre le bon travail amorcé une fois les projets définitivement clos a fait savoir l’ambassade américaine à travers un communiqué. Le Gouvernement camerounais a à c ur de progresser vers la réalisation de l’Objectif du Millénaire pour le Développement qui est d’enrayer la propagation du VIH et du sida à l’horizon 2015. African Action on AIDS et CODAS-CARITAS de Yagoua ont mené des activités mettant en évidence l’important rôle que les organisations de la société civile peuvent jouer aux côtés des pouvoirs publics dans la poursuite de cet objectif, ajoute-t-il.

Les deux récipiendaires du programme d’aide du fonds des ambassadeurs d’Afrique centrale et de l’Ouest
US Embassy Yaounde )/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé