Politique › Institutionnel

Lutte contre le Sida, le Cameroun à Los Angeles

L’organisation Synergies africaine co organise une conférence internationale des premières dames sur le sujet

Quinze premières dames d’Afrique regroupées autour de l’organisation Synergies Africaines dont la présidente fondatrice est Chantal Biya l’épouse du chef de l’Etat camerounais prennent part à Los Angeles au sommet international des premières dames sur le thème leadership pour la santé. Cette rencontre est conjointement organisée par les associations USDA (US Doctors for Africa) et les Synergies africaines contre le Sida et les Souffrances. La rencontre sera l’occasion pour ces dernières de partager leurs expériences sur les initiatives développées dans leurs pays ou dans leurs régions dans les domaines de la lutte contre le VIH/SIDA, la santé maternelle et infantile et l’éducation. Ted Alemayhu le président de l’USDA donnant son avis sur la question disait que renforcer les capacités des premières dames d’Afrique est une nouvelle approche qui pourrait les aider à améliorer le quotidien de beaucoup de personnes dans leurs pays. Cette démarche est fort opportune, car ce sommet sera l’occasion pour elles de discuter avec des experts de la santé et les figures importantes des organisations internationales.

Les premières d’Afrique qui sont à l’honneur seront soutenues dans leurs uvres et dans leurs démarches en vue de développer des partenariats durables avec en ligne de mire une forte contribution dans le vaste chantier des objectifs du millénaire pour le développement. Pour les nombreux sponsors de l’évènement, l’objectif immédiat est de forger les bases d’un partenariat solide autour des actions des premières dame d’Afrique en conformité avec les idéaux qui sous-tendent les textes fondateurs des synergies africaines, à savoir renforcer l’esprit du partenariat, de coopération et de collaboration entre les membres, tant au niveau national, sous régional qu’international. La participation des Synergies Africaines qui est aussi membre organisateur de cette conférence est marquée par la conférence de presse que le camerounais Jean Stéphane Mbiatcha secrétaire exécutif des synergies africaines a tenu aux cotés de deux acteurs aussi célèbre qu’engagés dans les organisations caritatives que sont Dany Glover et Sharon Stone. Les bénéfices de la participation des synergies à cet évènement seront la construction de centres de maternité, des centres pour orphelins dans des pays comme le mali le Niger et autres.

Chantal Biya, présidente de Synergies africaines

lavishmag.blogspot.com)/n

Au plan personnel cette conférence de los Angeles sera l’occasion pour la première dame du Cameroun de faire un pas de plus dans le cercle des acteurs du service humanitaire international. On se souvient que l’année dernière déjà elle avait été faite Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO pour l’éducation et l’inclusion sociale. Cette nomination était la marque d’une reconnaissance de l’appui de longue date de Chantal Biya à l’éducation inclusive, en particulier en faveur des filles, des jeunes femmes, des orphelins et des plus démunis, actions menées dans le cadre des « Synergies Africaines contre le SIDA et les souffrances », qui associe d’autres Premières Dames africaines, ainsi que dans celui du Centre international de recherche sur le VIH/SIDA basé à Yaoundé, au Cameroun. Elle rejoignait à cette occasion des grandes figure de l’humanitaire en Afrique à savoir Nelson Mandela, ancien Président sud-africain et prix Nobel de la paix, le scientifique malien Cheick Modibo Diarra et l’écrivain nigérian et prix Nobel de littérature, Wole Soyinka.

Jean Stéphane Biatcha de Synergies en compagnie de Sharon Stone et Billy Zane

Getty Images)/n

À LA UNE
Retour en haut