Société › Faits divers

Lutte contre les stupéfiants: Du cannabis saisi à Ngaoundéré

C’est à Mbargué dans la région de l’Est que provenait l’importante quantité de chanvre indien récemment saisie.

C’est en effet le mercredi 8 juin dernier que le nommé Adamou, après avoir reçu une somme de 100.000 francs en guise de motivation de la part de son mentor, un certain Bachirou basé à Maroua dans la région de l’Extrême- Nord, est allé pour la deuxième fois consécutive récupérer sa marchandise constituée d’un important lot de chanvre indien encore appelé cannabis, au lieu dit « Tête d’éléphant » sur le tronçon du chemin de fer situé entre les villages de Goyoum et de Ngaoundal.

Bourré dans des sacs de ciment CPJ 35 fortement scotchés et donnant l’apparence des sacs de ciment ordinaires, ce colis estimé à plusieurs centaines de mille de nos francs a été transporté par chemin de fer vers la gare de Bawa, non loin de Ngaoundéré. A partir de ce lieu, la marchandise est transportée par moto jusqu’à Ngaoundéré avant de prendre la direction des régions du Nord puis de l’Extrême-Nord. Le manège a été découvert grâce à la collaboration du comité de vigilance de cette localité et signalé aux éléments de la compagnie de gendarmerie de Ngaoundéré. Pour débusquer ce réseau de trafiquants de cannabis, le capitaine Joseph Désiré Nguélé de la compagnie de gendarmerie de Ngaoundéré a posté ses éléments en embuscade. Ceux-ci ont ainsi pu interpeller le sieur Adamou et son complice qui a immédiatement pris la poudre d’escampette. Vous savez, du cannabis qui dégage une mauvaise odeur. Les individus qui nous ont informé l’ont senti, car ils ne comprenaient pas comment des sacs de ciment peuvent quitter de la brousse pour la ville. Ça devrait plutôt être le contraire. Les individus qui ont vu cela ont trouvé que c’était un peu extraordinaire et ont jugé bon de nous informer. Nous nous avons tendu une embuscade, ce qui a conduit à l’arrestation de cet individu avec son butin, a raconté le capitaine Joseph Désiré Nguélé. On ne le dira jamais assez, l’opération a réussi grâce à la collaboration des populations. A l’heure qu’il est, Adamou médite son sort dans une cellule en attendant sa comparution devant le tribunal pour répondre de ses actes.

Du cannabis a été saisi à Ngaoundéré en provenance de Mbargué dans la région de l’Est
googleimages)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé