› Santé

Lutte contre l’obésité : l’activité sportive pratiquée en thérapie à Yaoundé

Photo d'illustration. (c) Droits réservés

Le sport est de plus en plus considéré comme un traitement contre certaines maladies notamment l’hypertension et l’obésité. L’activité mobilise des hommes et des femmes en surpoids  à l’esplanade du Stade Ahmadou Ahidjo.

Le lieu était bondé de monde dimanche comme cela est de coutume au stade Ominisport de Yaoundé. Hommes, femmes et enfants enchaînent des exercices, quelques fois avec des mimiques. Footing, étirement, saut à la corde sont entre autres exercices, les plus pratiqués. Ils forment des petits groupes très souvent dirigés par un moniteur. Certains choisissent d’évoluer en solo.

Les raisons d’une telle affluence sont nombreuses : garder la ligne, entretenir les fonctions vitales… Pour beaucoup d’autres, la motivation découle d’une instruction du médecin. C’est le cas de Monique Mieza qui y faisait du saut à la corde. « Je fais le sport pour la santé. Je souhaite perdre un peu de poids. C’est mon médecin qui m’a recommandé des faire des exercices physiques. Je suis inscrite dans un club de sport loisir. Depuis que j’ai commencé, il y a maintenant 2 mois, je sens déjà un léger changement », confie-t-elle avant d’ajouter « avant de m’y mettre, je pesais 88 kg et maintenant je suis à 80kg. Je fais deux séances de sport par semaine. Le samedi et le dimanche à partir de 5h et j’ai déjà perdu 8 kg en deux mois ».

Non loin d’elle, Roger Kamdem s’exerce avec sa fille de 14 ans. Cette dernière fait également du sport pour sa santé. « C’est le docteur qui m’a recommandé le sport et papa m’accompagne chaque samedi et dimanche matin. Ensemble on travaille : on saute à la corde et on court pendant 30 min trois fois par semaine ».

Les activités sportives sont menées sous la coordination d’un moniteur. Il est quelque sorte le guide des groupes qui constituent et le surveillant des mouvements effectués. « Il y a deux catégories de gens qui viennent dans mon club. La majorité est recommandée par un médecin pour pratiquer les exercices physiques afin d’éviter les maladies comme l’hypertension, l’obésité … et la deuxième vient pour garder la forme ». Confie Alex Onana, moniteur de sport pour tous et diplômé de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS).

Pourtant, pour garder la forme et prendre soin de sa santé, l’activité sportive seule ne suffit pas. « Aujourd’hui, le sport n’est pas seulement un jeu ou un art mais aussi une thérapie pour combattre l’obésité et d’autre maladies. Cela doit toutefois s’accompagner d’un régime alimentaire particulier. En plus de pratiquer une activité sportive, il faut aussi consommer plus de citron et prendre des fruits. A contrario, il faut éviter le thé et le tabac » précise le Dr Jacques Barga responsable d’un dispensaire au quartier Mimboman.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut