Sport › Autres sports

Lutte: La saison 2012-2013 est lancée

15 combats en individuel et cinq en équipe ont marqué le lacement des activités qui a eu lieu ce samedi 13 juillet 2013 à Yaoundé

L’olympiade 2013-2016 a démarré sur le plan national à la Fédération camerounaise de lutte. Elle a en effet, procédé ce samedi 13 juillet 2013 au lancement de sa saison sportive 2012-2013 à l’échelle nationale. Cette ouverture de saison qui a eu lieu à l’esplanade de la mairie de Yaoundé IV à Ekounou, sous les regards de Ali Annabel Laure, a été marquée par 15 combats en individuel et cinq combats en équipe. L’après midi a débuté par un tournoi de mini-lutte qui a mis en opposition quatre enfants. La lutte africaine est ensuite entrée en piste avec les combats de haute facture. Dans la catégorie des 66 kg, Boris Essindi s’est classé premier, juste devant Aimé Boutouyou. Leonel Ndongho s’est contenté de la troisième place. Abel Akrim, en stage avec l’équipe nationale, a pris la première place dans la catégorie des 76 kg devant Atena Takoudjou et Benoit Mvondo respectivement deuxième et troisième. Chez les 86 kg, Guissay Baïssema n’a pas pu faire mieux que la deuxième place. Le médaillé d’or aux derniers championnats d’Afrique de lutte 2013 à Ndjamena au Tchad, actuellement en stage avec l’équipe nationale pour préparer les jeux de la francophonie, est arrivé juste derrière Martin Onana. Le lutteur de Nambu Club de Yaoundé a cumulé le plus grand nombre de victoires.

Le troisième rang a été occupé par Samuel Donfack du club Féroce.
Au niveau des 100 kg, la bataille a été rude entre Claude Kouamen et Elvis Nfoukeu. Les deux lutteurs qui font parti de la sélection nationale, ont dû livrer un ultime combat pour se départager. Au final, c’est Claude Kouamen qui est arrivé en tête, reléguant au deuxième rang Elvis Nfoukeu, médaillé d’or à Casablanca au Maroc, médaillé de bronze aux derniers championnats d’Afrique 2013 et plusieurs fois champion du Cameroun. Dans la catégorie lutte africaine féminine individuelle Joseph Essombé a été la seule à se présenter. L’ex championne du Cameroun et médaillée de bronze à Ndjamena au Tchad lors des championnats d’Afrique 2013 a livré quelques combats contre des lutteurs masculins face à qui elle a laissé parler son talent, arrachant au passage les applaudissements des nombreux curieux venus découvrir ce sport.


237sports.com/ Sylvestre Kamga)/n

«Satisfaction totale. Je suis même dépassé par le sentiment qui m’anime parce que je ne savais pas que la population camerounaise était assez intéressée par la lutte. Cela confirme que c’est le sport traditionnel par excellence », s’est réjouit Serge Amougou, le président de la Fédération Camerounaise de Lutte à la fin. Après l’ouverture de la saison, les lutteurs camerounais prendront part aux jeux de la francophonie à Nice en France en septembre prochain. La fédération compte également s’investir dans le programme de formation « afin d’assurer la relève ». Le président de la fédération annonce également l’organisation dans les prochains jours des championnats nationaux.


237sports.com/ Sylvestre Kamga)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut