International › APA

Macky Sall s’engage à revaloriser la condition militaire

Le président de la République Macky Sall a réaffirmé, jeudi à Dakar, lors du défilé civil et militaire marquant le 59ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal, son profond désir de revaloriser la condition des Forces de défense et de sécurité.« Je suis totalement satisfait de l’organisation et du déroulement du défilé qui révèle, encore une fois, la cohésion du peuple et la performance de notre outil de défense nationale. Je voudrais réitérer ici ma ferme volonté de poursuivre l’équipement et le relèvement du moral par la revalorisation de la condition militaire », a notamment déclaré Macky Sall.

Le président de la République s’est exprimé juste après le défilé du 4 avril. Cette année, la fête de l’indépendance du Sénégal est placée sous le thème : « Forces de défense et de sécurité, un exemple dans la construction à la citoyenneté et à l’unité nationale ».

Le chef de l’Etat, dans son allocution, s’est félicité de l’organisation du cérémonial. « Je suis rassuré par la cohérence de notre concept de défense. Aujourd’hui, nous avons eu droit encore à un défilé impeccable », a commenté Macky Sall.

Poursuivant, le président de la République a fait savoir que « cette réussite est le fruit de la minutie et de la rigueur dans la préparation et dans l’organisation ». C’est la raison pour laquelle, il a adressé ses remerciements au Général de corps d’armée Cheikh Guèye, Chef d’Etat-Major Général des Armées (Cemga), au Général de division, Haut Commandant de la Gendarmerie nationale Général Cheikh Sène et au Colonel Tamba, Commandant de la Zone militaire N°1.

En outre, Macky Sall a remercié « le Directeur Général de la Police nationale, tous les Commandants de forces et l’ensemble des participants civils et militaires ».

Les présidents Adama Barrow de la Gambie, Andry Rajoelina de Madagascar et Georges Weah du Liberia étaient les invités d’honneur du 59ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal.

Ce pays a mis les petits plats dans les grands en organisant un défilé civil et militaire au cours duquel, ont paradé 5850 personnes avec notamment 345 véhicules, 124 motos et 31 chevaux de l’escadron monté de la Gendarmerie nationale. Parmi les défilants, il y avait 1815 civils et 4035 militaires et paramilitaires.

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé