› International

Madagascar: Andry Rajoelina au pouvoir

Le nouveau président malgache sera officiellement investi samedi prochain

Nous allons assurer le retour à la normale, le rétablissement de la sécurité et avant tout la réconciliation nationale qui est au c ur même de la démocratie a lancé le nouvel homme fort de Madagascar Andry Rajoelina à la place du 13 mai à Antananarivo la capitale,le mercredi 18 mars 2009 au cours d’un grand rassemblement marquant sa prise de pouvoir et la démission de Marc Ravalomanana, l’ex chef de l’état. Après une longue crise socio politique qui a fait plus de 135 morts et de nombreux dégâts matériels,l’ex chef de l’état s’est vu obligé de remettre les pouvoirs à l’armée en vue de trouver des une solution idoine pour mettre un terme à la crise qui ne faisait qu’endeuiller de nombreuses familles malgaches. Le secteur touristique qui rapporte chaque année plus de 390 millions de dollars s’est affaibli.Les éventuels investisseurs étrangers des autres secteurs à rebrousser chemin à cause de l’instabilité. Andry Rajoelina,ancien disc jockey et ancien maire de la capitale du pays âgé de 34 ans,a pris possession des locaux présidentiels et se présente actuellement aux yeux de son entourage et du reste de la grande île comme le leader d’une « autorité de transition ».Mercredi pour savourer sa victoire il s’est rendu au près de ses partisans dans les rues de la capitale.Il a aussi rencontré les ministres du gouvernement qu’il avait mis en place quelques jours auparavant, dans l’optique de trouver une stratégie d’action en vue du redémarrage de l’appareil étatique

Andry Rajoelina
www.ladepeche.fr)/n

Parmi les principales préoccupations du nouveau président, figurent en bonne place la lutte contre la pauvreté dans la grande île,la mise en phase de son gouvernement avec la communauté internationale. Surtout la communauté pour le développement de l’Afrique Australe (SADC) dirigée par le président sud africain, Kgalema Motlanthei qui a critiqué une telle initiative contraire à la constitution.Sa mission consistera aussi à assurer un esprit de corps et d’équipe à l’ensemble des forces armées et de sécurité du pays dont les dissensions et autres querelles internes peuvent fragiliser à tout moment la cohésion sociale et la relance économique. Le nouvel homme fort promet déjà de modifier la constitution, d’autant plus que celle en vigueur ne lui permet pas d’assumer les fonctions de chef de l’état puisqu’il faut avoir au moins 40 ans. En fait, selon la loi fondamentale malgache c’est le président de la chambre haute du parlement qui aurait dû assumer la transition après la démission du président Marc Ravalomanana et organiser les élections présidentielles dans un délai de deux mois.Mais la cour suprême a avalisé l’accession au pouvoir d’Andry Rajoelina qui compte organiser les élections présidentielles dans deux ans pour aboutir à une quatrième république. Jusqu’ici l’on est sans nouvelle de l’ancien président Marc Ravalomanana qui a quitté sa résidence officielle depuis sa chute.

Andry Rajoelina
lobservateur.fr)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé