› International

Madagascar: Rajoelina et Ramalomanana s’entendent enfin!

un gouvernement de transition sera crée pour durée de 15 mois

Le processus de négociation initié le 05 Août 2009 entre Andry Rajoelina actuel président malgache porté à la tête de l’Etat par l’armée en Mars 2009 et Marc Ravalomanana son prédécesseur démit par un coup d’Etat de l’armée malgache a débouché sur la signature d’un protocole d’accord prévoyant un gouvernement de transition. Des élections se tiendront à l’issue d’une période de 15 mois accordée au gouvernement de transition à compter de la date de signature, ceci sous «l’observatoire internationale».

Les deux rivaux qu’entouraient les deux autres anciens chefs d’Etat malgaches, Didier Ratsiraka 73 ans et Albert Zafy 82 ans ont décidé de se réunir pour la première fois depuis la prise de pouvoir de Andry Rajoelina. Cette rencontre s’est faite dans le but de mettre fin au climat d’instabilité politique qui règne depuis 5 mois à Madagascar. Mais aussi , un accord de partage de pouvoir devrait permettre à Madagascar de rétablir ses liens internationaux.

Le protocole d’accord de Maputo lève également la condamnation à 4 ans de prison prononcée en juin 2009 par un tribunal malgache pour abus de pouvoir pour l’achat d’un jet privé 60 millions de dollars de l’ancien président malgache Marc Ravalomanana. A ce propos l’ancien président malgache Ravalomanana en exil en Afrique du Sud,a affirmé ne vouloir retourner à Madagascar qu’«une fois la situation favorable».

Selon worldpress.com, un journal malgache en ligne, Marc Ravalomanana doit attendre une éventuelle décision du Congrès de Transition qui doit statuer sur les «crimes de sang», avant de prendre connaissance de la suite des poursuites au sujet des évènements du 7 février 2009.

Le gouvernement de consensus comprendra un Premier ministre, trois vice-Premiers ministres et 28 ministres. L’ancien président malgache Marc Ravalomanana ne prendra néanmoins pas part à la gestion de cette transition. Toutefois, Il a assuré que son mouvement y participera.

Rajoelina actuel président malgache a affirmé aux journalistes que les discussions sur l’attribution des différents postes dans ce gouvernement de consensus n’a pas encore été entamée . Ce choix est néanmoins important, car l’accord prévoit que les membres du gouvernement de transition ne peuvent pas se présenter aux futures élections, à l’exception du président de l’instance. Mais aussi, il permettra d’aboutir avant la fin de l’année 2010 à l’organisation d’élections présidentielles.

Andry Rajoelina actuel président malgache
www.ladepeche.fr)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut