› International

Malam Bacaï Sahna remporte les élections présidentielles en Guinée Bissau

Il a été élu avec plus de 63% des voix.

Malam Bacaï Sahna est le nouveau président de la Guinée Bissau. L’information a été rendue publique mercredi, 29 juillet en fin de matinée lors d’une brève cérémonie par le président de la Commission nationale des élections (CNE) Desejado Lima Da Costa. D’après ce dernier, le candidat Malam Bacaï Sanha a obtenu 224.259 voix soit 63,31% de voix contre 129.00 de voix pour son adversaire Kumba Yala qui recueille donc 36,69% des suffrages. Avec ces résultats, le candidat du parti au pouvoir est le vainqueur du second tour de l’élection présidentielle qui a vu la participation de 61% de la population guinéenne.

Ce scrutin du 26 juillet 2009, a été organisé près de cinq mois après l’assassinat par des militaires du président Joao Bernardo Vieira. Pour l’instant, les résultats ne sont pas encore définitifs, mais ils le seront dans quelques heures dans la mesure où il n’y a pas de protestations. Le candidat de l’opposition déchu contre toute attente a déjà reconnu publiquement sa défaite. Il a déclaré lors d’une conférence de presse « Notre responsabilité est de respecter la démocratie et la volonté du peuple qui s’est exprimée par le vote ». Une attitude qui ne coure pas les rues dans ce pays où il est rare à un président élu d’arriver au terme de son mandat. Dans la majorité des cas, ces derniers sont victimes des coups d’Etats et des assassinats en série. C’est le cas avec le président Joao Bernardo Vieira qui avait été assassiné quelques heures après la mort dans un attentat du chef d’état-major de l’armée, le général Batista Tagmé Na Waïe.

Mais, pour les observateurs internationaux de la scène politique, cette élection qui a été organisée après la mort par assassinat du président Joao Bernardo Vieira, est censée apporter un peu de stabilité à un pays secoué depuis plus d’une décennie par les violences politiques et fragilisé par le trafic de cocaïne sud-américaine.

Membre du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), première formation au parlement, Malam Bacaï Sanha, 62 ans a été président par intérim entre 1999 et 2000. Avec cette victoire, il prend sa revanche sur Yala, élu en 2000 après avoir battu Sanha au second tour avec 72% des voix. Le président Yala sera renversé trois ans plus tard.
La Guinée-Bissau, qui a obtenu son indépendance vis-à-vis du Portugal il y a 35 ans, a été secouée depuis par de nombreux coups d’Etat et une guerre civile. Ce pays africain compte 1,5 million d’habitants.


www.tlfq.ulaval.ca)/n
À LA UNE
Retour en haut