Politique › Institutionnel

Mali-Cameroun: l’accord sur la libre circulation abrogé, le visa réinstauré

Les ressortissants des deux pays doivent désormais se munir d’un visa d’entrée, ce qui n’était pas le cas depuis 1964, du temps des anciens présidents Modibo Keita et Amadou Ahidjo pour le Cameroun

Les ressortissants des deux pays doivent désormais se munir d’un visa d’entrée, ce qui n’était pas le cas depuis 1964, année de sa suppression, du temps des anciens présidents Modibo Keita et Amadou Ahidjo pour le Cameroun.

L’accord qui a supprimé le visa entre le Mali (Afrique de l’Ouest) et le Cameroun (Afrique Centrale) a été abrogé mardi, 08 septembre 2015, à Yaoundé. Le visa est désormais obligatoire après 51 ans de libre circulation des personnes entre les deux Etats.

La mesure est entrée en vigueur hier mardi. Si le visa devient obligatoire, il est cependant gratuit.

Les porteurs d’un passeport diplomatique ou de service ainsi que certaines catégories professionnelles comme les sportifs sont exonérés de visas.

Le ministre camerounais des Relations extérieures, Pierre Moukoko Mbodjo, en expliquant le contexte de cette signature a indiqué à notre correspondant que c’est dans le cadre d’un ajustement notamment dans des engagements vis à vis de la CEMAC mais aussi au regard du contexte sécuritaire.

Selon des sources diplomatiques, le fonctionnement de la convention de 1964, avait des failles pouvant mettre en péril la sécurité des deux pays eu égard de l’essor des mouvements terroristes à l’intérieur ou à leurs frontières.

Pour le ministre malien des affaires étrangères, cette décision n’entache en rien la qualité des relations entre le Cameroun et le Mali.

Un consulat du Cameroun devrait être ouvert à Bamako prochainement, alors que le consulat du Mali à Douala devrait être incessamment transféré dans la capitale camerounaise.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé