› International

Mali: Des Casques bleus tchadiens seraient impliqués dans un viol

Selon un document de l’ONU, des accusations d’abus sexuel ont été portées contre des soldats de la Minusma à Gao

Selon le site internet de l’ONU, La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a indiqué le 23 septembre, que des allégations de mauvaise conduite ont été portées la semaine dernière à l’encontre de certains de ses Casques bleus, notamment d’un cas d’abus sexuel. Et si l’on se fie aux informations publiées par RFI, les soldats tchadiens feraient en partie, les auteurs de cet acte. Selon ce media, quatre d’entre eux seraient toujours retenus et entendus par la mission. Le porte-parole du secrétaire général de l’ONU a affirmé que Ban Ki-moon examine ce problème avec le plus grand sérieux.

D’après le document de presse de l’ONU, le viol se serait produit les 19 et 20 septembre à Gao, une ville du nord-est du pays. La Mission a immédiatement entrepris de déterminer les faits et réunir des éléments de preuve, tout en prêtant assistance à la victime déclarée. Aucune information n’a été révélée sur la victime déclarée. Le document ne fournit pas, pour l’instant, d’indication sur les autres cas de mauvaise conduite, ou le nombre de Casques bleus concernés. Le porte-parole de Ban Ki-moon, Martin Nesirky a déclaré que les pays contributeurs de troupes portent la responsabilité d’ouvrir une enquête et de veiller à prendre les mesures disciplinaires et judiciaires appropriées si les allégations s’avéraient fondées Il précise que la Minusma adhère au code de conduite le plus élevé possible pour tous ses personnels, militaires, policiers et civils. Le Secrétaire général a une politique de tolérance zéro pour toute forme d’abus et d’exploitation sexuels.

Pour RFI, il revient au Tchad de mener une enquête sur ses soldats. En effet, le groupe de 165 soldats tchadiens qui avait quitté leur base de Tessalit en signe de protestation contre le non-paiement de primes est de retour au Tchad. Et le pays a été officiellement averti par l’ONU de l’existence de ces allégations. En tant que pays contributeur de ces troupes, c’est à lui de mener les enquêtes et, si les allégations sont avérées, de prendre les sanctions nécessaires affirme RFI. C’est le 25 avril dernier que la Minusma a pris fonction au Mali. Elle a pour objectif de stabiliser le nord de ce pays, et d’intégrer dans ses rangs les forces africaines déjà présentes sur le terrain dans le cadre de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma).

Des Casques bleus tchadiens seraient impliqués dans un viol
un.org )/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut