International › APA

Mali : il poignarde à mort un imam et se constitue prisonnier

La police malienne a annoncé avoir arrêté un individu venu se présenter à elle et avouant avoir poignardé un imam qui venait de quitter une mosquée de Bamako, peu après y avoir dirigé la prière du matin.« Le 19 janvier 2019 aux environs de 05 heures, non loin de la cité policière de Médine, monsieur Abdoulaye Aziz Yattabare, (…), a été agressé et poignardé par le nommé Moussa GUINDO, âgé de 26 ans, manœuvre au marché de Médine », indique dans un communiqué la police qui ajoute que la victime a rendu l’âme, peu après son évacuation à la Polyclinique Pasteur.

Yattabaré qui était à bord d’un mototaxi dénommé « Katakani » quand il a agressé l’imam, s’est ensuite rendu à la police pour avouer son forfait et accuser sa victime de l’avoir traité d’homosexuel, précise la police.  

Selon le meurtrier, l’imam avait demandé à « un groupe criminel » mené par Souleymane Sanogo alias Soloni Tondjan de l’agresser, ajoute la police avant de souligner que ce dernier a été interpellé.

Le gouvernement a, pour sa part, assuré que les investigations se poursuivront. Ce drame qui fait l’objet de tous les commentaires à Bamako est survenu peu après que le gouvernement a été accusé de vouloir inclure l’homosexualité dans le programme scolaire. Sous la poussée de la presse, notamment, les autorités ont dû renoncer à toute opération autorisant cette thèse.



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé