Opinions › Tribune

Marafa Hamidou Yaya devrait être libéré afin de recevoir des soins appropriés

Par Asma, Action solidaire pour Marafa

Pour des raisons humanitaires Marafa Hamidou Yaya devrait être libéré afin de recevoir des soins appropriés dans les institutions de référence

C’est avec stupéfaction et indignation que nous (Action solidaire pour Marafa) avons appris la nouvelle de l’hospitalisation de Monsieur Marafa Hamidou Yaya à l’hôpital général de Yaoundé 3e du genre, en presqu’un an, ce qui met à nu l’incapacité des structures hospitalières locales à endiguer ses problèmes de santé.

Devant l’urgence et l’aggravation de cette situation, l’état de santé de Marafa n’est plus compatible avec son incarcération. Nous interpellons à ce titre le président de la république et demandons sa libération immédiate et inconditionnelle afin de lui permettre de recevoir des soins appropriés, car Marafa est en prison uniquement du seul fait de la volonté de Paul Biya et nous le tiendrons pour unique responsable de tout ce qui pourra arriver à Marafa Hamidou Yaya.

C’est l’occasion pour nous d’appeler la communauté nationale et internationale à se mobiliser et de faire pression sur ce régime afin qu’ensemble nous puissions obtenir sa libération. Tout ce que nous souhaitons c’est que Marafa Hamidou Yaya ait la garantie de la part de la justice camerounaise de l’impartialité et que ses droits soient respectés.

Il est gravement malade, nous lançons un appel aux magistrats camerounais et au garant des institutions camerounaises et de l’indépendance de la justice camerounaise. Pour des raisons humanitaires, que Monsieur Marafa soit libéré afin de recevoir des soins appropriés dans les institutions de référence


Droits réservés)/n



A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé