› Politique

Marche interdite du SDF : Le conseil des chefs Sawa rejette « les tentatives de récupération »

C’Ă©tait au cours d’un point de presse organisĂ© ce vendredi Ă  Douala, au Cameroun.

Les chefs traditionnels Sawa, rĂ©unis au sein du Ngondo, demandent aux populations de la ville de Douala de ne pas cĂ©der aux « manĹ“uvres de rĂ©cupĂ©ration et d’instrumentalisation« , orchestrĂ©es par certains leaders politiques. « Douala a tant besoin de paix et de cohĂ©sion, et ne saurait en aucun cas se laisser entraĂ®ner dans une spirale de tensions prĂ©judiciables Ă  tous« , a affirmĂ© le prĂ©sident en exercice de ce conseil, sa majestĂ© Gaston Ekedi EpĂ©e. 

« Le Ngondo rejette avec la dernière énergie, les tentatives de certains partis politiques, tendant à exacerber la situation déjà douloureuse vécue par nos compatriotes des régions du Sud-ouest et du Nord-ouest, et visant à susciter, voire étendre un climat de remous sociaux dans la paisible et délicate métropole économique« , ajoute Gaston Ekedi Epée.

Cette dĂ©claration des chefs traditionnels du Ngondo intervient alors que des leaders politiques de certains partis d’opposition ont dĂ©clarĂ© que la marche de solidaritĂ© prĂ©vue pour ce samedi 21 octobre se dĂ©roulera, malgrĂ© l’interdiction du sous-prĂ©fet de Douala 1er, Jean-Marie Tchakui.

« Les revendications de nos concitoyens des régions anglophones nous interpellent tous et méritent notre attention de tous les instants. Loin de toute agitation, de toute surenchère, de toute manipulation et de toute récupération, mais plutôt dans le dialogue constructif».


Pour conclure, le Ngondo a invité toutes les populations de cette agglomération, toutes origines confondues, à privilégier la paix.

 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut