Personnalités › Success Story

Marie Catherine Abena rend son dernier souffle

L’ancienne secrétaire d’Etat aux Enseignements secondaires est décédée ce jour à Yaoundé des suites de maladie. Elle était poursuivie en justice pour un détournement présumé de 250 millions de F CFA

Marie Catherine Abena ne luttera plus. Après la grève de la faim initiée au début du mois de janvier 2010, qui lui avait valu une hospitalisation quelques jours après son incarcération à la prison centrale de Yaoundé à Kondengui, l’ancienne secrétaire d’Etat au ministère des Enseignements secondaires laisse désormais tout combat. Marie Catherine Abena a rendu l’âme ce 19 mars en matinée à l’hôpital de la Caisse national de prévoyance sociale (Cnps) à Yaoundé.

L’ex-haut fonctionnaire vivait des temps difficiles depuis quelques années. Nommé Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Enseignements secondaires en décembre 2004, elle devait être inculpée six ans plus tard, le 13 janvier 2010, de détournement de deniers publics d’un montant de 250 millions de F CFA, avec neuf autres coaccusés. La décision du tribunal de grande instance de Mfoundi de la placer sous mandat de détention provisoire avait amené la secrétaire d’Etat à entamer une grève de la faim pour protester contre son incarcération et les faits qui lui étaient reprochés.

Conduite à l’Hôpital central de Yaoundé le 15 janvier 2010, elle en était ressortie un après, le 5 février 2011, libre. Sans toutefois que le tribunal ait prononcé l’arrêt des poursuites. Des sources proches du Tribunal criminel spécial, créé en 2011 pour connaitre des détournements deniers publics supérieurs à 50 millions de F CFA, indiquent que le dossier de l’ex Secrétaire d’Etat y était pendant, pour une probable ouverture des débats au cours de cette année 2014. Les poursuites y avaient été maintenus pour elle et quatre de ses coaccusés sur les neuf de départ, cinq ayant été libérés sous caution en 2010.

Diplômée de l’Ecole normale supérieure de Yaoundé, Marie Catherine Abena est, à la base, Professeur des lycées d’enseignement général. Elle a gravi toutes les marches dans la fonction administrative de l’éducation en ayant été successivement : Inspecteur provincial de pédagogie de français dans la province du Centre (région aujourd’hui ndlr) ; Chef de Centre des ressources de Yaoundé ; Inspecteur national de pédagogie de français ; Président de jury à des examens officiels ; Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Enseignements secondaires en décembre 2004.

Ainée d’une famille de neuf enfants, Marie Catherine Abena est née un 20 mars 1954 dans le département de la Mefou et Afamba, région du Centre. Elle devait célébrer ce 20 mars 2014 son 60ème anniversaire. Elle laisse cinq enfants.

Le 20 mars 2014, Marie Catherine Abena devait célébrer son 60è anniversaire
Droits réservés)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé