Eco et Business › Energie

Maroc – Cameroun : Limbe vit la défaite des Lions dans l’obscurité

La ville qui abritait hier la deuxième demi-finale du Chan à connu une coupure d’énergie électrique qui n’a non plus  épargnée le stade.

La ville de Limbe dans le Sud-Ouest a été privée d’électricité à quelques minutes du coup d’envoi de la rencontre entre le Cameroun et le Maroc.

La brusque coupure de l’énergie s’est produite au moment où les deux équipes, camerounaise et marocaine,  étaient en phase d’échauffement. Le départ de l’énergie a induit l’extinction de quelques lampadaires du stade face à un générateur qui tardait prendre efficacement le relais.

Panneau d’affichage éteint, à bords du stade complètement obscur

Les deux équipes reviennent du vestiaire pour le match sous une faible luminosité. Les baffles du stade, l’écran d’affichage,  complètement à l’arrêt. Par conséquent, pas d’hymne de la CAF à la sortie du vestiaire, encore moins celles des deux pays engagés. Les joueurs vont être contraints de chanter sans musique comme cela est de tradition.

La rencontre démarre ainsi, tout revient à la normale dans le stade  environ dix minutes après le coup-d’envoi. Tandis qu’autour du stade l’obscurité continue son reigne.

Au retour du courant dans la ville, les populations découvrent que le Cameroun est mené 3-0. Comme pour leur éviter de ne pas rater tout du massacre des Lions A’,  les visiteurs marquent un quatrième et dernier but en fin de partie (4-0). Les populations de Limbe auront été « proches de l’Église mais loin de Dieu» , comme dit un adage.

A noter que Limbe et son stade omnisports ont connu beaucoup de perturbation dans l’approvisionnement en énergie électrique durant ce Chan. Les leçons seront sans doute titrées pour la tenue de la Coupe d’Afrique en 2022.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé