International › APA

Maroc : Le Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat verra le jour

Un Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat sera crée dans le cadre d’un partenariat entre l’Etat, la Banque centrale et le Groupement professionnel des banques du Maroc, a annoncé le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun.Doté de près 560 millions d’euros (6 milliards de dirhams), ce compte d’affectation spéciale, étalé sur une durée de 3 ans, sera principalement destiné à soutenir les jeunes diplômés en leur facilitant l’accès aux prêts bancaires pour financer leurs projets, à appuyer les petites et moyennes entreprises opérant dans le domaine de l’export, notamment vers l’Afrique, et à permettre une meilleure intégration professionnelle et économique des travailleurs du secteur informel, a fait savoir le ministre lors de sa présentation au parlement du projet de loi de finances 2020.

Il a, en outre, relevé que le projet de Loi de finances propose un ensemble de mesures visant à soutenir l’investissement et à réduire la pression fiscale sur les entreprises, en ramenant le taux marginal de l’IS pour les entreprises industrielles de 31% à 28% au titre de leur chiffre d’affaires local.

L’argentier du Royaume a fait part de l’attachement du gouvernement à poursuivre les réformes visant à améliorer le climat des affaires et dont les résultats ont permis d’améliorer de manière significative le classement du Maroc dans les derniers rapports Doing Business de la Banque mondiale, et à accélérer la promulgation de la nouvelle Charte d’investissement, et à hâter la réforme des centres régionaux d’investissement.

Ainsi, la priorité sera également accordée à la réforme de l’Administration à travers la promulgation de la loi sur la simplification des procédures administratives. Une attention particulière sera également accordée aux moyennes et petites et très petites entreprises, à travers la poursuite des mesures visant la liquidation des crédits TVA accumulés durant les précédentes années, et l’accélération du recouvrement de cette taxe tout en réduisant les délais de paiement et en améliorant l’accès au financement, a ajouté M. Benchaâboun.

Il a de même rappelé la mise en place d’un cadre de référence permettant aux petites et moyennes entreprises et aux entités similaires en phase de démarrage d’assimiler l’ensemble des mécanismes et des mesures de soutien mis à leur disposition par l’Etat, outre les actions engagées par le gouvernement pour améliorer l’efficacité et simplifier les procédures de ces mécanismes, relevant à cet égard que l’Exécutif a approuvé le projet de loi relatif aux financements coopératifs.

Parallèlement aux mesures d’appui au secteur privé, le gouvernement poursuivra cette action volontariste de soutien à l’investissement public dont les allocations seront renforcées de 3 milliards DH (1 euro = 10 ,7 DH) pour atteindre 198 milliards DH, a ajouté le ministre.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé