International › APA

Maroc : Le Roi Mohammed VI lance le projet d’une nouvelle ville Ă  Tanger pour un investissement de 1 milliard de dollars

Le Roi Mohammed VI a prĂ©sidĂ©, lundi Ă  Tanger, la cĂ©rĂ©monie de prĂ©sentation du projet de crĂ©ation de la ville nouvelle «CitĂ© Mohammed VI Tanger Tech» et de signature du protocole d’accord y affĂ©rent.
Cette nouvelle ville contribuera de manière harmonieuse Ă  l’essor rapide des activitĂ©s Ă©conomiques Ă  Tanger et dans toute la rĂ©gion nord du Royaume. Elle est le fruit de la politique de diversification des partenariats Ă©conomiques avec plusieurs pays, menĂ©e par le Souverain Ă  la faveur des nombreuses visites effectuĂ©es par le Souverain en Chine, en Russie, en Inde et dans plusieurs pays d’Afrique.

Selon le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numĂ©rique, M. Moulay Hafid Elalamy, qui a prĂ©sentĂ© les grandes lignes de ce projet phare, cette ville nouvelle, portĂ©e par la rĂ©gion Tanger-TĂ©touan-Al Hoceima, le Groupe chinois HAITE et BMCE Bank, illustre un exemple de partenariat sino-marocain, dont les effets dĂ©passeront le cadre de la rĂ©gion et bĂ©nĂ©ficieront Ă  l’ensemble du Royaume.

Et d’ajouter que le Plan d’accĂ©lĂ©ration industrielle 2014-2020, a rĂ©servĂ© un axe stratĂ©gique majeur au partenariat industriel Maroc-Chine», dont le moment fort a Ă©tĂ© la dernière visite royale en Chine, en mai 2016.


Il a souligné que la République populaire de Chine a développé un savoir-faire incontestable en matière de villes industrielles et de Smarts Cities, rappelant que ces villes intègrent de façon harmonieuse les zones industrielles, commerciales, résidentielles, de services publics et de loisirs, les dotant des technologies les plus évoluées et les plus adaptées aux exigences de la vie moderne.

Ce nouveau projet consiste globalement à construire un pôle économique capable de générer 100.000 emplois, dont un minimum de 90.000 emplois bénéficiera aux habitants de la région de Tanger.

Soutenu par l’industrie de fabrication de pointe et l’industrie moderne de service, ce projet implique l’installation de 200 compagnies chinoises opĂ©rant dans la fabrication automobile, l’industrie aĂ©ronautique, les pièces de rechange d’aviation, l’information Ă©lectronique, les textiles, la fabrication de machines et d’autres industries. L’investissement total des entreprises dans la zone après dix ans atteindra 10 milliards de dollars.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut