International › APA

Maroc : L’OCP rĂ©alise un chiffre d’affaires 4,4 milliards d’euros en 2017

L’Office ChĂ©rifien des Phosphates (OCP) a rĂ©alisĂ© un chiffre d’affaires de près de 4,4 milliards d’euros (48,5 milliards DH) en 2017 contre 3,86 milliards d’euros (42,48 milliards DH) en 2016, soit une hausse de 14 %, selon un communiquĂ© du groupe.Avec une solide performance dans tous les segments, les ventes de l’OCP ont augmentĂ© en volume de 40% pour la roche phosphatĂ©e et de 24% pour les engrais par rapport Ă  2016. Ce qui a contrebalancĂ© en quelque sorte la baisse constatĂ©e sur les prix mondiaux. Ainsi, en 2017, les engrais reprĂ©sentent 54% des ventes totales, contre 21% pour la roche, et 15% pour l’acide phosphorique.

Ces rĂ©alisations sont le fruit du dĂ©ploiement de la première phase d’un programme d’investissement très ambitieux qui permettra Ă  terme d’augmenter significativement la capacitĂ© de production. En effet, cette première phase, achevĂ©e en septembre 2017, a permis, entre autres, de doubler la capacitĂ© minière, de tripler la capacitĂ© d’engrais, de construire le pipeline, de dĂ©velopper la plateforme de Jorf Lasfar et aussi de doubler la capacitĂ© du port.

Sur le marchĂ© continental, les exportations de l’OCP ont augmentĂ© de près de 50% passant de 1,7 million de tonnes en 2016 Ă  2,5 millions de tonnes en 2017, avec une distribution Ă©quilibrĂ©e sur l’ensemble du continent.

Le groupe a Ă©galement poursuivi sa stratĂ©gie relative Ă  la crĂ©ation de la demande pour la roche au niveau de l’AmĂ©rique latine, l’Europe et l’Asie.

Les dĂ©penses d’investissement ont, quant Ă  elles, dĂ©passĂ© les 9 milliards de dirhams. Le groupe a consolidĂ© ses fonds propres en 2017. Ils sont ainsi passĂ©s de 71,8 Ă  73,8 milliards de dirhams.

Par ailleurs, l’EBITDA est restĂ© stable en 2017 avec une baisse de la marge Ă  26% par rapport Ă  2016 qui affichait un taux de 30%. Le rĂ©sultat global consolidĂ© ressort Ă  4,7 milliards de dirhams contre 3,5 milliards DH un an auparavant, soit une hausse de 32% environ.

Sur un autre registre, l’OCP a maintenu ses efforts de maĂ®trise des coĂ»ts de production, notamment avec la montĂ©e en puissance du pipeline qui a permis au groupe de rĂ©aliser une Ă©conomie de 1,7 milliard de dirhams rien qu’en 2017. Les gains cumulĂ©s grâce au slurry pipeline depuis 2014 sont estimĂ©s Ă  3,7 milliards de dirhams. Les coĂ»ts de production de la roche ont Ă©galement baissĂ© de près de 35% sur les 4 dernières annĂ©es.

Ă€ LA UNE
Retour en haut