Dossiers › Spécial Can 2013

Maroc: Younès Belhanda, le métronome !

Pendant la Can, les espoirs du Maroc reposeront d’abord sur le talent du milieu de terrain de Montpellier

Younès Belhanda, c’est le talent précoce à l’état pur. A seulement 22 ans, le milieu de terrain de Montpellier figurait déjà dans la liste des nominés au titre de meilleur joueur africain 2012. Né en France, dans la ville d’Avignon, le jeune marocain a brûlé beaucoup d’étapes. Formé à Montpellier, il a remporté la plus haute distinction française en matière de compétition espoirs, la Coupe Gambardela en 2009. Ses performances auraient pu lui valoir une convocation dans les équipes de France jeunes, mais c’est finalement pour le Maroc que Belhanda choisit d’évoluer, depuis 2010. Et récemment, à la question de savoir s’il regrettait son choix, le Lion de l’Atlas a répondu : « Non, pas du tout. » Il s’est ensuite justifié : « C’est un choix de c ur, ça me tenait vraiment à c ur de jouer pour le Maroc pour moi et pour ma famille, » avant de conclure : « ‘Je ne le regrette pas du tout ».

Younes Belhanda a rejoint le centre de formation de Montpellier en 2005. A ces débuts, il est replacé devant la défense alors qu’il évoluait dans sa jeunesse au poste de libéro. En milieu de terrain, le marocain donne toute la plénitude de son talent et signe son premier contrat professionnel à l’été 2009. Sa première saison est déjà une réussite, Montpellier termine 5ème et se qualifie pour la Ligue Europa, quant à Belhanda, il participe à 33 rencontres de Ligue 1 dont 19 comme titulaire. Sentant naître le prodige, les dirigeants héraultais, Louis Nicollin en tête, le prolonge jusqu’en 2014 dès la fin de saison 2009-10. L’année suivante, il confirme les attentes placées en lui et devient un titulaire à part entière de l’effectif de René Girard. Un seul bémol, le marocain marque peu, seulement quatre buts en deux saisons.

Mais Belhanda apprend vite et la saison 2011-2012 est celle de la véritable révélation et peut-être même de la consécration collective. Doté de qualité technique au dessus de la moyenne, bon passeur, Belhanda s’est désormais mué en buteur en inscrivant pas moins de 12 réalisations lors de la saison du sacre. Véritable métronome de son équipe, Montpellier sans Belhanda n’est plus le même et les résultats s’en ressentent. Du coup, Younès Belhanda continue d’attirer les recruteurs européens notamment anglais et turcs. D’après le journal turc « Fotomaç », Younes Belhanda portera les couleurs de Fenerbahçhe pour la deuxième partie de saison. Le joueur devrait faire le voyage à Istanbul ce lundi pour signer son contrat. Après ça, il devra illuminer les stades sud africains, pour le bonheur du peuple marocain.

Younès Belhanda, le métronome !

mirror.co.uk)/n

À LA UNE
Retour en haut