Politique › Institutionnel

Maroua: interpellation d’un suspect soupçonné de vouloir commettre un attentat

Selon des sources sécuritaires, le mis en cause, appartenant à l’ethnie kanuri, originaire du Nigeria, a été appréhendé lundi, à l’aube, par la gendarmerie, en possession d’explosifs

Un suspect soupçonné de vouloir commettre un attentat a été interpellé lundi matin, 23 novembre 2015, à Maroua, la principale ville de la région de l’Extrême-Nord du Cameroun où plus d’une vingtaine de personnes avaient été tuées en juillet lors d’un double attentat-suicide perpétré par deux jeunes filles présumées membres de Boko Haram, apprend-t-on de sources sécuritaires.

Le mis en cause, un homme d’une trentaine d’années d’âge appartenant à l’ethnie kanuri, originaire du Nigeria, a été appréhendé à l’aube aux environs de 04 heures par la gendarmerie, en possession d’explosifs, dans une maison qu’il occupait en location au quartier Doualaré, l’un des endroits les plus connus de Maroua, rapportent ces sources.

« Les propriétaires de la maison et d’autres personnes dans son entourage ont aussi été interpellées, soit au total cinq prévenus, en dehors du suspect lui-même », a précisé l’une d’elles.

Les six suspects ont été conduits dans les locaux de la légion de gendarmerie de l’Extrême-Nord, où les enquêtes se poursuivent, apprend-on par ailleurs.


AFP)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé