Culture › Musique

Masning a la «conscience tranquille»

La chanteuse camerounaise vient de commettre son premier album dont la sortie officielle a lieu dans les prochains jours

Visage à moitié, le regard tourné vers le ciel. Voilà la première image qui se dégage lorsqu’on se retrouve avec la pochette sur la main. Un peu de curiosité et l’on remarque l’inscription «Conscience tranquille». Certainement le titre du premier album de Masning, qui entre désormais dans le cercle des artistes camerounais. A la question de savoir pourquoi «Conscience tranquille»? l’artiste répond : «Parce dans cet album, je décris des moments poignants, je dénonce ce qui n’est pas bien, des gens qui dénigrent leur vie et le Cameroun. Et, les jeunes filles veulent imiter les Européennes. Je demande aux femmes camerounaises d’être fier de la couleur de leur peau et de l’Afrique parce qu’en voulant imiter les Européennes, elles les laissent récupérer nos richesses.»

Ce premier opus se veut d’éveiller les consciences camerounaises. L’artiste arrive sur la scène musicale camerounaise après cinq années de travail. Des mois de travail et une volonté qui ont conduit la jeune femme sur le chemin du succès. Avec cet album, Catherine Nadège Nwahade de son vrai nom, souhaite se donner les moyens pour réussir en décriant les tares de la société camerounaise. Pour ce début, la chanteuse a décidé de commencer doucement, mais de faire les choses bien. « Au départ ce n’est pas toujours facile parce qu’en écrivant une chanson, il faut réfléchir et passer un bon message. Il faut essayer de trouver des phrases qui vont avec l’idée,» dit-elle. Ce qui explique la qualité de ses chansons, rendues en majorité via le makossa avec une voix portante qu’on pourrait confondre à celle de Annie Anzoue, l’une des ses idoles.

Pochette de l’album « conscience tranquille »
journalducameroun.com)/n

Chanté en Bassa, Beti et français, ce nouveau produit signé Masning évoque des thèmes tels que la jalousie, l’irresponsabilité et l’amour. De l’amour entre l’homme et la femme, il en est bien sur question, mais cet indéfectible sujet qui va si bien avec la musique, Masning s’en est inspiré pour appelé les uns et les autres à plus de dialogue. « Dans le cinquième titre ( je passe des heures, ndlr), je parle de l’amour véritable et tout le monde est concerné. Il y en a qui pensent que quand on a un problème dans le couple il faut se retirer, on refuse de décrocher le téléphone. Moi je pense qu’au lieu de refuser de décrocher le téléphone, on peut trouver une solution en dialoguant car le dialogue est le centre d’une relation,» raconte celle qui a fait ses débuts dans la chorale à l’âge de sept ans. L’ancien mannequin, qui fait désormais dans du prêt à porté, compte organiser une conférence de presse dans les mois à venir pour présenter officiellement cet album qui fait déjà du bruit dans les radios des villes du Cameroun.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut