Sport › Football

Match amical: Pas de primes pour les Lions indomptables face à la Guinée!

C’est ce qu’a laissé entendre Denis Lavagne lors d’une conférence de presse le 15 mai à l’Hôtel Mont Febé, à Yaoundé

La conférence de presse tenue le 15 mai à l’hôtel Mont Febé, par le sélectionneur du Cameroun Denis Lavagne était très attendue. Ceci, compte tenu des polémiques nées depuis sa nomination. Avec le sens du mépris qui caractérise le technicien français, il a botté la majorité des questions des journalistes en touche. Avant le jeu des questions/réponses, il a rendu publique la liste des 26 joueurs qui prendront part au stage du 21 et 28 mai à Metz, en France. Ce regroupement sera sanctionné par un match de préparation le 27 mai contre la Guinée. Les Lions rallieront le Cameroun le 29 mai pour jouer contre la RDC le 2 juin et puis départ le 5 juin pour Tunis pour préparer la rencontre du 9 contre la Lybie. Retour à Yaoundé le 10 avant la rencontre du 16 juin contre la Guinée Bissau. Au cours de cette conférence de presse, l’on aura surtout appris que le match amical face à la Guinée ne donnera lieu à aucune prime. Ainsi en a décidé Rigobert Song, le nouveau Team Manager de l’équipe nationale. En d’autres termes, une rencontre à but humanitaire dont le seul objectif pour les deux sélections est de s’évaluer avant les matches officiels du mois de juin. Denis Lavagne a d’ailleurs qualifié cette rencontre amicale : «de match d’entrainement». Le team manager des Lions a personnellement appelé les joueurs de l’équipe nationale pour les avertir. La démarche de l’ancien capitaine des Lions Indomptables viserait à prévenir des incidents tels que ceux enregistrés en novembre 2011 en marge de la LG Cup disputée à Marrakech.

Dans la liste des joueurs convoqués, on note la présence de trois novices. Il s’agit de Jean Armel Kana Biyik (Rennes), Williams Overtoom (Heracles), Yannick Ndjeng (Espérance de Tunis). Le défenseur central de Rennes figurait déjà dans la liste des joueurs convoqués pour le match contre la Guinée-Bissau. Mais, à cause d’une blessure, le fils d’André Kana Biyik, n’avait pu honorer à sa première sélection chez les Lions indomptables. Titulaire incontesté à Rennes, l’ancien international Espoir français, pourra apporter chez les Lions d’autres solutions en charnière centrale ou au poste de latéral droit. Le Néerlando-camerounais Williams Overtoom, vivait presque la même situation que Kana Biyik. Après avoir joué dans toutes les catégories jeunes au Pays-Bas, sa terre d’adoption, le natif de Bertoua, (né le 2 septembre 1986) a sollicité de la part de la Fifa de changer de nationalité sportive. L’instance faitière du football mondial a donné son Ok à l’excellent milieu de terrain d’Heracles Almelo. Auteur de huit buts cette saison, il pourra apporter la créativité qui manque tant au jeu des Lions. « Yannick Ndjeng est attaquant prometteur que je supervise depuis. Il manque de nombreux buts avec son club de l’Espérance de Tunis. Pendant le stage, il aura l’occasion de se frotter et de montrer de quoi, il est capable », a justifié le sélectionneur. Enfin, dans la liste de Lavagne on note l’absence sur blessure de Nicolas Nkoulou et le retour de suspension d’Enoh Eyong. « J’ai discuté avec Assou Ekotto, il y a quelques mois. Il a choisi de se mettre en marche des compétitions internationales. Une décision que je respecte », a tenu à préciser un coach, apparemment serein.

Denis Lavagne, entraineur des Lions Indomptables
Googles images)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé