Sport › Football

Match amical : succès de prestige du Cameroun face au Nigeria (1-0)

Au terme d’un match bien maitrisé, le Cameroun s’est offert une victoire convaincante face au Nigeria (1-0), ce vendredi soir à Vienne. Un but d’André- Frank Zambo Anguissa, marqué à la 37ème minute, a permis aux Lions Indomptables de venir à bout des Super Eagles pour la première fois depuis la finale de la CAN 2000, qui les avaient vu décrocher le trophée aux tirs au but (2-2, 4-3). Un second match amical opposera les deux équipes mardi prochain. Mais avant le jeu et les notes des camerounais pour cette première sortie. 

Simon Omossola : 8/10

Un bizutage bien réussi pour le gardien de Vita Club de Kinshasa. En l’absence d’André Onana (suspendu) et Fabrice Ondoa (blessé), Simon Omossola  vivait sa toute première titularisation avec l’équipe fanion du Cameroun. D’abord assez serein sur un coup de tête en début de partie, il a  par la suite su repousser toutes les chaudes alertes nigérianes, notamment sur les tirs lointains de Moses (35ème mn) et Terem Moffi (65ème et 70 mn). Seule fausse note : quelques relances manquées.

Michael Ngadeu Ngadjui : 6/10

Il y avait comme un esprit de revanche chez le défenseur de La Gantoise, qui a depuis perdu sa place de titulaire au profit de la paire Harold Moukoudi- Jean Charles Castelletto. Ce soir face aux puissants attaquants nigérians, il avait visiblement envie de prouver. Autoritaire et solide, il ne laissait presque rien passer. On a vu le capitaine du jour (Choupo-Moting ayant débuté le match sur le banc) perdre son premier duel seulement à l’heure de jeu. Quelques fois monté aux avants postes, sur corner, il a vu sa tentative de la tête passée largement au-dessus de barre. Il est sorti à la 85ème minute, remplacé par Dawa Tchakonté.

Jean Claude Billong 7,5/10

Pour son baptême du feu, le défenseur d’Hatayspor en Turquie, est crédité d’un bon match. Il s’est très vite mis au niveau de Ngadeu Ngadjui, son compère en charnière centrale. La doublette a vite retrouvé ses repères et a su former un duo quasiment infranchissable. En plus d’être solide dans les duels, Billong a prouvé qu’il avait une bonne relance. Un jeu long intéressant qui a contribué à mettre en difficulté les nigérians, notamment sur but de Zambo Anguissa, à la 37ème minute. Très accrocheur, il a causé un coup-franc à l’entrée de la surface, à la 71ème minute. Sa présence chez les Lions va installer une rude concurrence en défense centrale.

Duplex Tchamba : 4/10

Avec les absences conjuguées d’Oyongo Bitolo, Fabrice Nga et Serge Leuko, le coach des Lions a aligné d’entrée sur le flanc gauche de sa défense  pour la première fois Duplex Tchamba. L’habituel défenseur central du club norvégien de Strømsgodset, prêté par Strasbourg, n’a pas pu faire oublier Oyongo Bitolo, l’habituel titulaire à ce poste chez les Lions.  Bien  présent sur le plan défensif, il n’a quasiment rien apporté sur le plan offensif. Face aux véloces attaquants nigérians, il s’est contenté de les contenir. Suite à un tacle à retardement, il a reçu un avertissement à la 85ème minute.  Face à la concurrence, il n’a pas gagné de point lors de ce match.

Fai Collins : 5,5/10

Après un premier acte durant lequel les Camerounais se sont montrés dominateur en termes de possession de balle (60%),  les hommes de Conceicao ont laissé le ballon aux poulains  de Gernot Rohr  durant toute la deuxième mi-temps. Mais, ils n’allaient pas parvenir à revenir à la marque. Le latéral droit de Standard de Liège, tout comme son pendant à gauche, s’est limité à défendre. Il n’a que très peu apporté offensivement.

Martin Hongla : 5,5/10

Après une performance médiocre face au Cap-Vert (défaite 3-1 à Praia), et un nul vierge insipide devant la modeste équipe du Rwanda à Douala-Japoma, au mois de mars dernier, le Cameroun, à l’image de Martin Hongla, s’est ressaisi face au Nigeria. La sentinelle des Lions qui évolue à Antwerp en Belgique a beaucoup couru pour ratisser les ballons. Une de ses fautes a causé un coup-franc très dangereux à l’entrée de la surface, à la 61ème minute. Il est sorti à la 63ème minute, remplacé par le stéphanois Yvan Neyou dont l’entrée a été neutre.

 Oum Gwet 6/10

Si ce succès des Lions face aux Super Eagles, n’effacera pas les contre-performances de ces 21 dernières années, elle permet néanmoins  d’entamer la préparation de la Can sur une note positive. Mais, le mal qui ronge l’équipe camerounaise est toujours bien présent : le manque de créativité. En absence  de joueur géniaux au milieu et de véritable ailier sur les côtés, le Cameroun se créer peu d’occasions. Toutefois,  jouant sopus un registre purement défensif, un joueur comme Oum Gwet s’est montré très utile dans la récupération. Le milieu d’Altach, en Autriche, a été globalement appliqué dans ce qu’il a fait, mais on l’a en fait trop peu vu sur les phases offensives. L’ancien capitaine de l’équipe nationale junior a écopé d’un carton jaune à la 29ème minute.

Zambo Anguissa 7,5/10

A six mois de Can, les Camerounais ont entamé cette première phase de préparation sur une bonne note, dans le résultat, mais aussi, un peu dans le contenu, notamment en première mi-temps. Ceci grâce, en partie, à son métronome Zambo Anguissa. Le relayeur de Fulham, à la faveur de sa technique en mouvement,  a permis aux Lions de bien conserver le ballon, malgré quelques déchets.  Sur son but,  à l’entrée de la surface, le contrôle  orienté du pied gauche, suivi d’une frappe limpide du droit a laissé peu de chance au portier nigérian. Il est sorti à la 73ème minute, remplacé par Kundé Malong.

 Moumi Ngamaleu : 3/10

Le champion de Suisse avec Les Yong Boys de Berne a été décevant. Sur son aile, dans un système 4-3-3,  on attendait un peu plus de son influence dans le jeu, dans la justesse avec et sans ballon. Que de mauvais contrôles et de ballons perdus pour Moumi Ngamaleu qui l’a parfois joué trop facile. Quand il avait le cuir, il ne prenait que trop peu de risques pour tenter de déborder son vis-à-vis ou créer un décalage. Il a vu son coup de tête être dévié en corner à 49ème minute. Remplacé à la 60e minute par l’avant-centre lensois Ignatius Ganago qui a reçu très peu de ballon pour pouvoir s’exprimer. On espère que le sélectionneur  des Lions profitera de cette fraîcheur dans l’effectif pour rabattre quelques cartes mardi 8 juin, toujours face au Nigeria.

Toko Ekambi : 4/10

Une autre déception camerounaise de ce match amical face au Nigeria. Aligné sur la gauche,  du front de l’attaque camerounaise, le Lyonnais a manqué d’être tranchant dans presque tout ce qu’il a entrepris. Ce ne sont pourtant pas les situations qui ont manqué, mais chaque fois qu’il a touché le ballon, il a choisi de faire les passes en retrait ou latérale, quand il ne perdait pas le cuir. Les multiples changements de part et d’autres ont également malheureusement contribué à baisser le niveau de ce match. Il est sorti à la 67ème minute, remplacé par James Lea Siliki, qui en découvrant les Lions a pu mesurer l’intensité d’une rencontre internationale.

Stéphane Bahoken 3,5/10

La note peut paraître sévère tant il n’a pas pu être énormément servi, mais on en attendait tout de même bien plus de l’attaquant d’Angers. Bien surveillé par les défenseurs des Supers Eagles, Stéphane Bahoken n’a jamais su exister. Quand il était bien lancé et qu’il faisait le bon appel, il était incapable de maîtriser correctement le cuir. Plus embêtant, il était également dominé physiquement, son point fort. Il  a été remplacé sans gloire à la 65ème minute par Choupo-Moting, qui a également touché peu de ballon.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé