Politique › Partis politiques

Maurice Kamto exige sa libération pour participer au dialogue national

(c) Droits réservés

C’est l’une des conditions posées par le leader du Mrc qui demande également la libération des alliés et militants De son parti.

Dans un mémorandum adressé au Premier ministre rendu public ce mercredi 18 septembre, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun conditionne sa participation au dialogue national. « Le MRC ne saurait prendre part à ce grand dialogue national sans la libération préalable de son président national, professeur Maurice Kamto, des alliés ainsi que de militants et sympathisants du MRC », est-il indiqué dans un texte signé par Maurice Kamto.

Le parti qui avait soulevé des préoccupations quant à l’organisation de cet évènement, réitère ses réserves quant à la réussite du dialogue en vue organisé, notamment sans « une commission préparatoire disposant d’un délai suffisant et composé des rincipaux protagonistes de la crise du NoSo et acteurs de la vie politique nationale, ainsi que des forces vives de la nation ».

Ledit mémorandum porte également critique sur le choix porté sur Joseph Don Ngute pour présider aux assises de Yaoundé. Le MRC rappelle à cet effet que : « le Premier ministre étant membre du RDPC, représente une des parties au Grand dialogue ». « Il n’est pas superflu de relever que la plupart des catégories consultées ont  notamment parti lié avec le RDPC. Dans ces conditions, il est à craindre que le dialogue soit déséquilibré et ne produise pas les résultats attendus », souligne Maurice Kamto.

Qualifiant de « dangereux » la participation des forces de défense et de sécurité ainsi que des groupes armés au dialogue, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun demande la libération de tous les prisonniers de la crise anglophone, une amnistie en faveur des personnes impliquées dans la crise en zone anglophone, et la participation de la communauté internationale.

 

 



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé