Culture › Musique

Maurice Kirya séduit au Cameroun !

En une semaine, le chanteur ougandais a parcouru trois salles camerounaises, au départ de Douala

Un style américain ?
Ambiance feutrée, musique douce et légère à la fois, voix suave et séduisante, physique de charmeur, belle présence scénique, voila un peu le schéma, pour ceux qui n’y étaient pas, du concert qu’a offert le jeune chanteur ougandais Maurice Kirya le mardi 08 février 2011 au Centre Culturel Français de Douala. Concert qui rentrait dans le cadre de sa tournée africaine, une tournée qui va le conduire dans quatorze pays au total. Plus besoin de le rappeler, c’est le lauréat du prix Découvertes RFI 2010. Le chanteur a offert un spectacle bien apprécié à Douala, en compagnie de ses trois musiciens. Même si pour certains le style est plus américain qu’africain et par conséquent ne fait pas autant preuve d’originalité. Mais le jeune musicien se félicite de l’ouverture dont Radio France Internationale (RFI) à fait montre cette année, en attribuant le prix pour la première fois à un pays anglophone. Après Douala, Maurice était face au public du Nord le jeudi 10 février à l’Alliance Franco-Camerounaise de Garoua et a achevé son périple camerounais par le Centre Culturel Français de Yaoundé ce samedi 12 février.

Boda Boda
Lors de ses différentes prestations, l’artiste a passé en revue un répertoire constitué d’une quinzaine de chansons. La plupart extraite de son album « Misubbaawa » sorti en 2009. 12 titres écrits par lui-même, enregistrés dans son pays et mixé à Dallas aux Etats-Unis. Des chansons en anglais et en lubanga, une langue de son pays, qui ont fait le bonheur des fans de ballades, un registre qu’il affectionne particulièrement. Il a au passage rendu hommage aux « benskineurs » à travers sa chanson Boda boda qui signifie taxi-moto, et avec laquelle il s’était présenté au concours découvertes RFI en 2010. Comme au Cameroun, le taxi-moto est aussi l’un des moyens de locomotion les plus utilisés dans son pays. A Douala, la chanson a été reprise par deux fois à la demande du public, surtout féminin, qui visiblement est tombé sous le charme de l’ougandais. Maurice Kirya rassure qu’il gardera du Cameroun le souvenir d’un peuple accueillant, adoptif, respectueux et constamment en joie, ce qui lui permet d’exprimer son talent à fond.

A 26 ans, Kirya est d’un humanisme étonnant. Dans son pays, il a été fait ambassadeur de la jeunesse par la première dame. Très actif dans le domaine du social, il apporte également son soutien à de nombreuses organisations qui s’occupent de problèmes de santé, notamment de la lutte contre le Sida. A Kampala, son fief, il tient au Club Rouge tous les mois, et ce depuis 2008, un show nommé « The Maurice Kirya Experience » qui outre ses propres chansons, met en scène d’autres artistes de son pays. Bonne chance pour la suite !

Maurice Kirya au CCF de Douala le 08 février
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé