Société › Société

Médias : la chaîne Vision 4 suspendue 6 mois au Gabon

La télévision camerounaise que dirige Pierre Amougou Bélinga a été suspendue 6 mois par la Haute autorité de la communication du Gabon. Cette sanction fait suite à l’annonce de la mort du président Ali Bongo sur les antennes de la chaîne.

La température n’a toujours pas chuté entre la chaîne de télévision privée camerounaise Vison 4 et l’Etat gabonais. Le média camerounais avait annoncé, lors du journal télévisé de 20h du dimanche 27 octobre, la mort du président Ali Bongo Ondimba. Une information immédiatement démentie par le gouvernement gabonais.

Un incident majeur que la Haute autorité de communication du Gabon n’a pas laissé passer lors de sa réunion du mardi 30 octobre 2018. Siégeant en séance plénière, l’institution qui régule le secteur de la communication au Gabon a décidé de suspendre, pour une durée de 6 mois, la chaîne Vision 4. Le communiqué y afférent à été lu en direct à la télévision nationale gabonaise.

« La télévision Vision 4 a annoncé la mort du président Ali Bongo, au mépris des règles élémentaires qui sous-tendent les fondements du droit à la communication, à savoir l’honnêteté et l’exactitude de l’information. Or, en diffusant cette information, à une heure de grande écoute, cette chaîne de télévision a manqué d’assurer à l’ensemble de la population une information honnête», précise le communiqué.

La chaîne Vision 4 s’est excusée de cette faute dans l’édition suivante du journal télévisé. Le média camerounais explique qu’il a été induit en erreur par une source pourtant bien introduite dans le sérail gabonais.

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé