Société › Société

Médias : La signature de la Convention collective est annoncée

D’après un communiqué du syndicat national des journalistes, elle devrait avoir lieu le 12 Novembre 2008

Le premier secrétaire du Syndicat National des Journalistes du Cameroun (SNJC), Jean Marc Soboth a publié le 29 Octobre dernier, un communiqué pour informer les personnes concernées de l’imminence de la signature de la convention collective des journalistes et métiers connexes. Cette signature pourrait intervenir le 12 Novembre prochain. L’annonce en a été faite par téléphone par le président de ladite commission, l’inspecteur Mathias Louis Bell indique le communiqué qui précise que d’après lui, la cérémonie solennelle de signature de la convention collective, qui se tiendra à l’hôtel Hilton de Yaoundé, sera précédée d’une séance au cours de laquelle le corpus du texte sera paraphé en présence du Ministre du Travail et de la sécurité sociale, le Pr. Robert Nkili, lequel aurait instruit la signature du texte avant la fin de l’année.

Créée en 2005 par le ministre du Travail et de la Sécurité Sociale, Robert Nkili, la commission chargée de l’élaboration, de la négociation et adoption d’une convention collective nationale des journalistes et métiers connexes aurait donc pratiquement bouclé ses travaux. Cette commission avait eu du mal à évoluer dans ces travaux en raison de la réticence des patrons de presse et employeurs dans le secteur des médias. En outre, les difficultés financières rencontrées par la commission ont considérablement freiné les travaux car indique le communiqué, le texte ministériel qui la créait la soumettait au financement exclusif d’employeurs décidément réticents à la régulation du secteur. Enfin, ainsi que le rappelle le premier secrétaire du SNJC, la négociation fut clouée il y a deux ans par une pétition inspirée par une partie des commissaires employés, revendiquant notamment de meilleures conditions économiques pour les entreprises de médias.
Si cette signature intervient finalement ainsi que l’annonce le SNJC, ce sont les journalistes et autres employés du secteur des médias du Cameroun qui verront leurs conditions sociales et de travail s’améliorer. On peut cependant regretter que le texte « en l’état actuel, n’a pu intégrer certains droits fondamentaux comme le copyright, la question des journalistes freelance, etc. »


Journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut