Opinions › Tribune

Memorandum pour le changement au Cameroun

Par le Rev. Bertin Kisob

. Considérant le fait que M. Biya se fait généralement entourer des individus qui ont tellement peur de lui qu’ils n’arrivent pas à lui dire la vérité sur la véritable situation socio-économique du pays, et du fait qu’il ne donne pas lui-même l’impression de vouloir savoir ces vérités.
. Considérant le fait qu’il passe chaque année 7 mois sur 12 hors du pays se coupant ainsi encore plus des réalités nationales.
. Considérant le fait qu’il ne communique jamais en utilisant les media locaux.
. Considérant le fait que les lettres sensibles adressées à Mr. Biya sont systématiquement détournées par le Secrétariat Général de la présidence.

Le Rev. Bertin KISOB, président du Parti pour la Justice Sociale au Cameroun PJSC, conduira une délégation de quelque membres et sympathisants de sa formation politique avec la participation sporadique d’autres leaders politiques et d’opinions, à travers une marche du Cinquantenaire de la Réunification et de l’Indépendance (Macri 50) Buea – Douala – Yaoundé à pied, avec des spéciales de 01 KM ou de sit-in dans des lieux stratégiques de tous les chefs lieux de régions, de grandes ou petites agglomérations du pays et de Paris, Londres et Washington DC du 01er octobre au 06 novembre 2014 pour remettre AU PEUPLE notre premier mémorandum pour le changement au Cameroun. La première phase de cette marche commencera le 01er octobre 2014 à partir de 10 heures au monument de réunification de Buéa et se terminera le 06 novembre à 10 heures au Palais de l’unité à Yaoundé. Noter que le 01er octobre est la date anniversaire de la réunification des deux Cameroun et le 06 novembre est la date de l’accession de M. Biya à la magistrature suprême.

Voici les points essentiels de notre premier memorandum pour le changement au Cameroun:
1.Que M. Biya arrête de passer plus de la moitié de l’année hors du pays et d’utiliser les fonds publics pour les séjours privées de sa famille nucléaire hors du pays.
2.qu’il adopte des politiques plus sociales et un SMIG à 150 000 FCFA proportionnel au coût de la vie.
3.Qu’il nomme aussi des membres de la vraie opposition au gouvernement, car ils sont les seul capables de lui dire certaines vérités.
4.Qu’il commence à communiquer aussi avec le peuple en utilisant les media locaux.
5.Qu’il crée un compte bancaire spécial pour les fonds récupérés à travers Opération Epervier et qu’il y attache des projets sociaux spécifiques, Sans oublier de libérer tous ceux qui ont déjà payé notre argent. Car, notre problème c’est argent et non de savoir que des gens sont en prison.
6.Qu’il adopte une nouvel constitution fédérale à 10 Etats avec gouverneurs et délègues de gouvernement des grandes villes élus aux suffrages directs ou indirects. Ceci permettra de résoudre le problème anglophone et de promouvoir le développement du pays. Sinon, l’organisation d’un referendum pour les Anglophones sera la seul option restante.
7. Qu’il Crée des ONG à financements publiques pour réduire le problème du chômage des jeunes.
8.Qu’il réorganise le fichier des partis politique du MINATD en trois catégories par rapport à leur degré de représentation national. Qu’il donne un coup de pousse à la démocratie en adoptant le bulletin unique pendant les élections. Qu’il accorde aussi des subversions aux partis politiques non représentés à l’assemblée nationale. Car, ils participent aussi à la construction nationale.

9.Qu’il demande au Secrétariat Général de la Présidence de ne plus soutirer ses courriers.
10.Qu’il lutte effectivement contre inertie en demandant à ses ministres d’être proactifs et de ne plus pratiquer son culte de personnalité.
11.Qu’il arrête de payer des rançons à BOKO HARAM. Car, c’est financer les attaques terroristes au Nigeria et dans notre sous-région. Qu’il Crée un système de protection multidimensionnel avec un numéro libre accessible à tous les Occidentaux vivant dans notre pays.
12.Qu’il adopte un système de sécurité sociale universel et un système éducatif gratuit de l’école primaire de l’université en utilisant les 350 0000 f CFA qui revient de droit à chaque camerounais après le partage équitable du profit que notre pays fait par mois.
13.Qu’il adopte la vision de DOMINATION AFRICAINE ET MONDIAL DES MAATISTS et le système Maatist de lutte contre le détournement des fonds publics, la corruption sociale et judicaire.
14.Qu’il renouvelle son désir de protéger l’environnement, les bonnes m urs et les droits de l’homme.
15.qu’il change le nom de notre pays de Cameroun – crevettes, à KEMATI – la terre des Noirs. Qu’il adopte le SHAHILI comme langue officielle, remplace le franc esclavagiste CFA par une monnaie africaine la MAAT. Qu’il renonce à tous les accords néocolonial avec la France et autres. 50 ans après les indépendances il est temps pour nous de reconcevoir notre indépendance idéologique à travers le MAATISM.
16.Qu’il prenne des dispositions urgentes pour le rapatriement de la dépouille d’Ahmadou Ahidjo.car, cela peut dans un futur proche être aussi son sort.
17.Qu’il supprime le régime de titres fonciers en adoptant le système D’ALLOCATION OU DE CONCESSION FONCIERE à durée déterminée avec contrôles réguliers par les autorités administratives, judicaires et traditionnelles locales, ce qui est plus conforme à nos traditions africaines. Sinon, une révolution sociale incontrôlable le surprendra tôt ou tard !
Noter que nous allons collecter 250 000 signatures à travers toutes les villes et villages que nous allons traverser et que la couleur officielle de notre marche et mouvement est le JAUNE. Au cas où les forces de sécurité du régime nous dérangent, nous allons radicaliser notre position en demandant la démission de Mr. Biya pour INCOMPETENCE ET NEGLIGENCE. Ceci à travers un sit-in à durée indéterminée dans une mission diplomatique à Yaoundé ou HORS DU PAYS avec grève de la faim ET AUTRES.. si nécessaire. Avant cette marche, des copies de ce mémorandum en français ou en anglais seront distribuées à tous les camerounais de l’intérieur comme de la diaspora. Cette phase n’est que la première de trois autres QUI NOUS CONDUIRA DIRECTEMENT A LA PRISE DU POUVOIR SUPREME AU CAMEROUN. Nous donnerons en temps réel au PEUPLE la conduite à tenir pendant ces différentes phases.

Nous demandons à tous les Camerounais, aussi bien de l’intérieur que de la diaspora, sans oublier les amis véritables du Cameroun de nous donner tous leur soutien et protection pour la réussite de cette noble mission en créant chacun à son niveau UN COMITE D’IMPLEMENTATION ET DE SOUTIEN du MACRI-50, composé 01 à 03 personnes au maximum, pour la coordination de nos activités au niveau de chaque famille, quartier, bloc de quartiers, ville, village, arrondissement, département, région et pays du monde.

Bertin Kisob
Droits réservés)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé