Politique › Institutionnel

Menaces d’attentats à Yaoundé: Washington sonne l’alerte

Suite à des rumeurs sur de potentielles menaces terroristes dans la capitale du cameroun, l’ambassadeur des Etats-Unis appelle les citoyens américains en séjour dans le pays à plus de vigilance

La représentation diplomatique, qui appelle les citoyens à rester vigilants et à faire preuve de prudence en restant attentifs aux informations actualisées, fait état de groupes présents dans la capitale camerounaise, « avec des intentions malveillantes » et ayant ciblé les grands marchés, hôtels, parcs et sites sportifs.

Il est ainsi demandé aux Américains d’éviter « les endroits bondés », en dépit du renforcement de la présence des forces de sécurité dans les hôtels, les édifices gouvernementaux et autres lieux publics, y compris dans les ministères, les casernes de l’armée et les hôpitaux militaires.

L’ambassade rappelle par ailleurs que le Département d’Etat américain a émis une alerte rappelant le « risque élevé de voyager dans la région du Grand Nord du Cameroun » proche à la fois du Nigeria et du Tchad, et continue de maintenir des restrictions de voyage par le personnel officiel US dans l’Adamaoua, à l’Extrême-Nord, au Nord ainsi que dans la région de l’Est frontalière avec la République centrafricaine.

« La violence, les opérations de banditisme et militaires dans les zones frontalières peuvent rapidement déborder au Cameroun », ajoute l’alerte.

Cet appel à la prudence extrême, note-t-on, intervient alors qu’une folle rumeur s’est répandue depuis trois jours dans la capitale camerounaise, faisant état de possibles infiltrations de membres de la secte islamiste Boko Haram à Yaoundé avec la ferme intention d’y commettre des attentats.

Bien que relativement discrète, surtout en journée, une présence plus accrue des éléments de la sécurité est notée à des endroits dits sensibles de la ville.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé