Opinions › Tribune

Mes Larmes pour Vanessa par Richard Gatchoko Youaleu

«Dépouiller une femme de son enfant, c’est enterrer l’Humanité»

Nos Larmes ne finiront jamais, nos idées et nos désirs peuvent s’en aller mais une mère, un père, un enfant c’est la consécration du bonheur. Dépouiller une femme de son enfant, c’est enterrer l’Humanité.

Ma chère Vanessa, je comprends bien la situation inexplicable et inconcevable dans laquelle vous vous trouvez actuellement. Cette angoisse est insurmontable car tout effort positif ici bas est destiné à l’amélioration des conditions de l’Homme en général. Sur les ondes de la Radio Panafricaine «Cameroonvoice»; ce sont des larmes qui accompagnaient chaque mot de souffrance qui sortait de vos dires. Tes paroles exprimaient la détresse, témoignaient un amour maternel en souffrance, une sorte de perdition et d’égarement provoqués par le vol de votre enfant.

J’ai compris entant qu’humain et fils d’une maman ce que vous ressentez lorsque vous déclarez ceci: «Je suis dans une maternité, lorsque je vois d’autres mamans avec leurs enfants je me mets à pleurer». Oui nul ne peut être au-dessus de cela. Nul ne peut transcender la douleur humaine face à une telle humiliation. Le vol de votre Bébé est une honte pour notre nation, il est un affront, une sorte de déshumanisation dans un Etat conçu et dirigé par les Humains.

Vous devez savoir que vous n’êtes pas seule, le monde entier vous regarde et suit de près ce qui vous arrive. Ne dites plus que vous êtes pauvre, car avec Votre caractère, vous venez de produire dans la douleur la plus grande richesse pour des générations actuelles et à venir dans notre pays. Votre combat selon moi est un combat d’essence, un combat de racine car il recentre L’homme et redonne à celui-ci le droit naturel qu’il doit posséder dès sa naissance: celui d’avoir une mère. Vos pleures illustrent cette marginalisation de la femme africaine et l’homme démuni à travers l’égoïsme, la phallocratie des pouvoirs centraux qui ont au prix des sacrifices incommensurable set démoniaques eu raison des existences bâties rationnellement.

Soyez forte, le Cameroun se réveillera pour le bonheur de ses enfants.

Richard Gatchoko Youaleu
Journalducameroun.com)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé