Opinions › Tribune

Message d’Adamou Ndam Njoya à la communauté éducative

Chers Enfants,

Chers Parents,

Chers Enseignants

Vous qui êtes la communauté éducative, je m’adresse à vous, en cette veille de rentrée, pour vous assurer que je suis de tout cœur avec vous.

Les enfants viennent de passer plusieurs semaines de vacances, qui j’espère ont été des plus agréables : en effet, c’est le résultat attendu des vacances : pouvoir, avec les enfants, passer des moments agréables : de découvertes, de travail sur les plans culturels, sportifs…

Quand moi j’étais jeune, mes vacances variaient d’un séjour chez un parent en ville ou dans un village où l’on s’adonnait aux activités champêtres et autres… C’étaient des moments exaltants si bien qu’aujourd’hui, tout ce que nous entreprenons, que ce soit sur le plan culturel, économique, social, environnemental, spirituel ou religieux… en est profondément marqué.

Je suis conscient que le contexte a beaucoup changé et que très peu de familles ont le privilège de pouvoir s’offrir des vacances ou d’en offrir à leurs enfants.

La crise sécuritaire dans notre pays nous dissuade d’aller librement partout là où l’on aurait voulu aller.

L’état de nos routes qui a des conséquences sur le transport, d’un point à l’autre, en est une autre entrave ; les réseaux ferroviaires et aéroportuaires étant restés au stade embryonnaire

Le manque d’infrastructures d’accueil et de loisirs dans nos localités est criard, dans ce sens que même quand on peut où l’on veut organiser un voyage dans nos belles régions, c’est toujours difficile.

Le manque de moyens est la raison la plus commune…

Nous ne pourrons y arriver que si nous sortons de la situation où des individus se sont accaparés de notre système éducatif, et dont la dispersion reflète à suffisance le peu d’intérêt manifesté à l’éducation, mère de tout développement durable.

Malgré tout, je sais aussi que la grande et admirable capacité de résilience que vous avez développée, vous vous êtes attelés à préparer la rentrée des enfants, comme vous l’avez pu.

Bon courage. Nous allons continuer ensemble.

L’Education ne s’arrête pas dans un monde où l’on doit toujours s’améliorer, chercher, créer.

L’Education demeure le meilleur des investissements.

Occupez vous bien des enfants : veiller à les soigner, à les nourrir, à les vêtir ; aménagez des espaces à eux dans la maison ;

Continuez à leur inculquer des notions d’hygiène, de propreté, de respect, du sens du travail et de la discipline.

A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut