Société › Faits divers

Meurtres de Nkolbisson: la police met la main sur un suspect

Dieudonné Godfrery Mebara a été arrêté vendredi 12 août 2016 par les éléments de la gendarmerie du quartier Nkolbisson à Yaoundé

Les faits se sont produits le mardi 09 août 2016. Deux corps sans vie avaient été retrouvés à Nkolbisson, un quartier de la ville de Yaoundé. Les enquêtes en cours n’ont pas encore livré leur conclusion. Cependant, l’affaire vient de connaitre une nouvelle tournure avec l’arrestation du présumé coupable, le nommé Dieudonné Mebara. Selon les informations mises à la disposition de la Cameroon radio television (Crtv) par le Lieutenant-colonel Essomba Ondigui, il s’agirait d’une histoire d’amour qui a viré au drame.

« La jeune fille avait rendu visite à M. Mebara. Après avoir eu des rapports sexuels avec ce dernier, ils ont tenu une discussion qui s’est transformée en bagarre », explique-t-il. Mebara aurait donc mis fin au jour de sa « petite amie » avant de la jeter par la suite dans un lac du même quartier. Son bourreau ne s’arrêtera pas à cette étape. Il a voulu brouiller toutes les pistes.

« M. Mebara après avoir tué la fille s’est dirigé vers la mère dans la nuit pour la faire taire. Il a usé de tact pour amener sa victime dans la broussaille pour l’exterminer avant d’abandonner le corps dans un champs de manioc », indique Essomba Ondigui. En effet, Mebara n’a pas fait de différence entre mère et fille. Il a pris soin d’entretenir des rapports sexuels avec la mère de sa défunte compagne.

Les enquêtes se poursuivent. Mais le Lieutenant-colonel s’est voulu rassurant quant à non résurgence des crimes rituels au quartier Nkolbisson. Cela n’exclut pas la peur et l’inquiétude des habitants qui craignent malgré tout, de nouveaux actes ignobles.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé