Société › Faits divers

Mfoundi : un fonctionnaire préfectoral suspendu pour « insubordination » et « arnaque des usagers »

Une vue de la préfecture du Mfoundi, à Yaoundé.

David Emmanuel Ngoa officiait notamment comme secrétaire particulier du préfet du département du Mfoundi, dans la région du Centre.

«  Insubordination, corruption, arnaque des usagers, et outrage aux forces de maintien de l’ordre ». Tels sont les griefs retenus contre David Emmanuel Ngoa en service à la préfecture du département du Mfoundi, qui abrite la capitale Yaoundé.

La décision de suspension est signée le 11 novembre dernier par José Bienvenue Moïse Mbazoa, premier adjoint préfectoral. Ce dernier officie en qualité de préfet par intérim, depuis la mort le 12 aout dernier de Jean Claude Tsila, le titulaire du poste.

Avant sa suspension « jusqu’à nouvel ordre », David Emmanuel Ngoa occupait le poste de chef de Service des Affaires administratives, juridiques et politiques à la préfecture. Fonction qu’il cumulait avec celle de « chef de secrétariat particulier du préfet du Mfoundi », tel que renseigné dans la note de suspension. Il est remplacé pendant la période de suspension par un cadre contractuel informatique.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé