International › APA

Michaëlle Jean ‘’satisfaite » des travaux du village des Jeux de la Francophonie réalisés à 70% par SNEDAI Groupe

A l’issue d’une visite terrain, la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) Michaëlle Jean a exprimé, mardi, à Abidjan sa ‘’satisfaction » du niveau d’avancement des travaux du village des Jeux de la Francophonie réalisés à 70% par SNEDAI Groupe et ses partenaires, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. C’est un chantier de 2000 chambres doubles dont 100 pour les personnes à mobilité réduite en construction dans l’enceinte de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) de Marcory (Sud d’Abidjan) pour recevoir les 4000 athlètes des huitièmes Jeux de la Francophonie, qui a reçu la visite de Michaëlle Jean arrivée dimanche soir à Abidjan pour une visite de travail qui doit s’achever mercredi.

 ‘’L’avancement des travaux est très satisfaisant », s’est félicitée Michaëlle Jean, relevant que tous les acteurs de la chaîne ‘’sont très attentifs aux dates et aux échéanciers qui sont prévus ». ‘’Je pense qu’on va y arriver », a poursuivi la patronne de l’Organisation internationale de la  Francophonie. Les huitièmes Jeux de la Francophonie auront lieu du 21 au 30 juillet 2017 en Côte d’Ivoire.

Présentant le chantier au cours de cette visite-guidée, Laurent Adiko Adja, Coordonnateur général des travaux d’infrastructures des Jeux de la Francophonie, a indiqué ‘’les travaux du village des Jeux de la Francophonie sont réalisés à 70% ».

‘’J’aime beaucoup l’espace lui-même. Il est aéré, il est au bord de la lagune. Le fait qu’on a pensé aussi au déplacement par voie lagunaire, c’est une très bonne chose parce qu’imaginez ces athlètes, ces artistes qui vont venir, ce que cela va représenter de découvrir Abidjan par la vue de la lagune. C’est formidable, c’est une idée de génie qui va apporter un plus à ce site et à ces Jeux de la Francophonie », a-t-elle ajouté. 

 Michaëlle Jean s’est également félicitée de ce que ce chantier représente en termes de renforcement des capacités, des compétences, d’apprentissage. Selon le Président Directeur Général de SNEDAI Groupe, Adama Bictogo, ce chantier de 3 hectares,emploie entre 400 et 500 Ivoiriens qui saisissent cette opportunité pour apprendre de nouvelles technologies en matière de construction, notamment des maisons préfabriquées. 

 ‘’Vous avez beaucoup de jeunes qui sont formés dans le domaine du bâtiment et qui trouvent là une occasion extraordinaire de mettre en pratique ce qu’ils ont appris ou ce qu’elles ont appris. Ça c’est vraiment formidable parce que ça fait partie du legs » a expliqué à ce propos Mme Jean.

 Selon elle, après les Jeux de la Francophonie, ‘’toutes ces infrastructures qui sont un legs considérable vont permettre aussi plus tard d’abriter non seulement un espace pour l’entrainement sportif professionnel, un espace pour les acteurs culturels,mais aussi on peut voir aussi ces bâtiments abriter une plate forme extraordinaire  au niveau de l’innovation des nouvelles entreprises,des entreprises de jeunes et de femmes ».

  ‘’C’est du dur qui va rester et qui va permettre à la Côte d’Ivoire de détenir un espace dédié à l’innovation, aux nouvelles entreprises, à l’entreprenariat des jeunes et des femmes parce que dans notre esprit à nous, il faut cette continuité. Il faut que cela puisse s’inscrire aussi dans la coopération renforcée » a encore ajouté la Secrétaire générale de l’OIF en soulignant l’importance du legs.

 ‘’La question du legs est importante. Legs en infrastructures, en espace dédié, pour la culture, le sport mais aussi pour l’innovation. La Côte d’Ivoire aura l’un des espaces les plus extraordinaires de la sous-région et pour le sahel,  pour le continent et pour la Francophonie aussi parce qu’ici on pourra abriter beaucoup d’esprit dynamiques et d’énergie », a conclu Michaëlle Jean.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé