Opinions › Tribune

Milla, Éto’o et Waka Waka (This time for Africa)

La Sainte trinité de la notoriété du Cameroun

Le Cameroun, ce grand pays, a depuis, le 1er Octobre 1961, date à laquelle il a recouvré la souveraineté sur l’ensemble de son territoire, marqué à de nombreuses reprises l’histoire de l’Afrique et de l’ensemble de l’humanité. Notre génie et nos capacités de travail jumelés à la bénédiction des ancêtres et l’Univers ont permis à notre pays d’écrire à l’encre indélébile dans le grand livre de l’Histoire de l’humanité.

Au moment où le coup d’envoi de la première Coupe du monde en sol Africain vient d’être donné, commençons rapidement par le football pour rappeler, si besoin en est encore, quelques prouesses proprement extraordinaires. Roger Milla est le plus «âgé» des footballeurs à avoir inscrit un but lors d’une coupe du monde. C’était en 1994 et il avait 42 ans. .Roger Milla est aussi le premier footballeur au monde a célébré un but par des pas de danse au point de corner. Pendant cette Coupe du Monde, une célèbre marque en a fait un spot publicitaire qui honore non seulement Roger Milla, mais le Cameroun Rigobert Song Bahanag est le joueur africain qui a disputé le plus grand nombre de matches de Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Quant à Samuel Éto’o, en plus d’être le meilleur buteur de tous les temps de la CAN, il est le seul joueur au monde à avoir remporté deux triplés successifs et ce dans deux championnats différents. Quels champions!

Disons le tout de go, il n’y a pas qu’au football que nous avons connu des génies ou avons eu des enfants qui ont fait le monde. Le roi Njoya de la 17ème dynastie avait eu le génie de créer un alphabet et de bâtir un palais qui appartient désormais au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Abraham Petrovic Hannibal est né à Logone Birni, sur les terres de son père qui était à la tête d’une principauté. Enfant, il fut enlevé à 8 ans en 1703 au bord du Logone par des commerçants ottomans (turcs) et fait esclave dans la cour du tsar Pierre Ier le Grand, qui voulant tester l’intelligence d’un enfant noir en l’inscrivit à l’école. Abraham Hannibal devint l’un des plus grands personnages de l’empire russe avec plusieurs titres et fonctions : général en chef d’armée, gouverneur, mathématicien, ingénieur, architecte.et le plus grand fortificateur de son époque. Le Docteur Simo est le premier africain à être sélectionné pour les finales du programme de sélection des astronautes de la NASA.

Waka Waka (This time for Africa) ou l’occasion pour une promotion mondiale du Cameroun?
Ce qui nous a motivés à vous proposer la présente réflexion est que nous avons le sentiment que nous n’avons pas encore suffisamment capitalisé les retombées de la chanson interprétée par la colombienne Shakira. Il faut le signaler en passant qu’avant Shakira, d’autres personnes ont eu à utiliser frauduleusement la même composition. Mais revenons à l’essentiel. Le gouvernement camerounais a-t-il tiré avantage de cette aubaine que constitue la reprise de Zangalewa par Shakira?

Pour être précis, en dehors des autres ministères (sports, culture, Relations Extérieures…), le ministère de Tourisme a tiré avantage de cette autre aubaine que lui offre Dame Nature pour promouvoir le tourisme au Cameroun. Nous ne voulons pas nous ériger en donneur de leçons. Mais modestement, nous pensons qu’en profitant de la médiatisation de cette chanson pendant la coupe du Monde, le Ministère du tourisme gagnerait à positionner le Cameroun comme étant le pays de la version originale de la chanson. Il ne s’agit pas de le dire de manière plate, mais de construire des événements et une communication spécifiques autour de cette chanson et de ce groupe afin de « vendre » la destination Cameroun. Les publics cibles de cette campagne de promotion de la destination Cameroun sont de tous ordres. En parcourant certains sites Internet, cette chanson a été interprétée par des élèves en Suisse et à Francfort.une chorale en Thaïlande.Si dès à présent la promotion de la destination Cameroun pouvait se faire à partir de cette nouvelle locomotive, après la coupe du Monde, le Cameroun tirerait avantage de cette chanson. Pour réaliser cette opération de charme, le public cible pourrait être les élèves des écoles où cette chanson a été interprétée. Les actions de communications privilégieraient l’approche de petits groupes.

Il ne s’agit point d’un exercice de narcissisme, mais, nous désirons indiquer que notre pays est particulièrement béni, nous avons tendance à l’oublier.Comme certains ont tendance à oublier ou à vouloir nous faire oublier notre histoire nationale ou à amplifier, hypertrofier les faits historiques qui leur sont favorables. Les célébrations des cinquantenaires de l’Indépendance et de la Réunification du Cameroun en sont une illustration. Une fois de plus le Destin a été des nôtres et a voulu que le Cameroun soit intensément associé au succès de la première Coupe du monde de football en Afrique. En plus du fait que le Président de la Commission d’Organisation de la Coupe du monde la FIFA, ne soit nul autre que le camerounais, Issa Hayatou, l’hymne officiel de cette compétition mondiale a été inspiré par une chanson camerounaise. Avant de poursuivre, permettez-nous de rappeler que sur fifa.com, le Président Hayatou confiait que : « Mon plus grand rêve serait de voir une équipe africaine en finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2010. « 

Serge Tchaha
google-images)/n

Comment faire du Cameroun, le pays de Waka Waka (This time for Africa)?
La première chose qu’il faut dire c’est que de nombreuses options sont sans doute possibles, aussi, ne vous gênez pas pour faire part de quelque idée originale. Il faut bien mesurer qu’ «avec le Mondial, le pays peut se targuer de l’organisation du plus gros événement sportif planétaire, suivi par une audience cumulée de 26 milliards de téléspectateurs.». Cette information de l’Agence France Presse démontre à suffisance l’importance planétaire d’un tel évènement. Il importe donc que nous profitions au maximum de cet évènement pour renforcer, ce que Joseph Nye a appelé le Softpower.

Célébration de l’accession en 1/8ème de finale Création de pseudo-évènements pour attirer l’attention: Imaginez que l’ensemble des joueurs, pour fêter leur qualification au second tour de la coupe du monde, se mettent tous un ballon à l’intérieur du maillot – pour avoir de gros ventres – et vont faire le tour du stade. Nous sommes convaincus que les médias internationaux s’interrogeront et interrogeront nos stars pour comprendre le sens de la célébration. À ce moment là, ils pourront expliquer qu’ils rendent hommage au groupe Zangaléwa de Ze Bella, groupe qui a inspiré l’hymne officiel de la première Coupe du monde organisée en Afrique.

Habillement des supporters des Lions Indomptables Comme la proposition précédente, le but premier de nos idées consiste à marquer, à ne pas passer inaperçu. Nous sommes d’avis que si les tops sponsors des lions habillaient nos supporters de manière à ce qu’ils ressemblent aux Zangaléwa dans les clips. Nous sommes convaincus que si quelques milliers de supporters adoptaient ce type d’accoutrement, les médias s’y intéresseraient et nous aurons ainsi l’occasion de rappeler que le Cameroun a contribué au succès de la Coupe du monde.

Miser sur cette chanson pour vendre l’image du Cameroun Zangalewa: une vitrine touristique: En 1990, par ses prouesses techniques et ses quatre buts, le désormais Ambassadeur itinérant, S.E. M. Roger Albert Milla, a incité des millions de personnes à vouloir découvrir ce pays qui avait battu l’Argentine de Diégo et qui déroulait un aussi beau football. Samuel Éto’o, par ses statistiques et son palmarès extraordinairement affolants – et dire que ce n’est pas fini -, qui accroche le drapeau du Cameroun à son cou avant d’aller recevoir un trophée, nous fait une promotion «gratuite» face à un public mondial.

Samuel Eto’o Fils
pressedelanation.com)/n

Nous prétendons que la chanson Waka Waka (This time for Africa) peut devenir un vecteur important de la marque Cameroun, si l’on sait s’y prendre. Non seulement, elle fait désormais partie de la mémoire collective de l’humanité, mais, elle est déjà de facto mondiale. Elle est chantée dans au moins au moins trois langues, reprises dans plusieurs pays par des chorales et autres groupes plus ou moins organisés. Qui peut dire sans rire qu’en associant cette chanson à la «marque» Cameroun, nous ne contribuerons pas à renforcer la notoriété de notre pays? Nous ne doublerons pas 481 000 personnes qui ont été accueillies au Cameroun en 2009 – d’après le ministre du Tourisme de la République du Cameroun, SE M. El Hadj Baba Hamadou. Il a accordé une entrevue à Afrik.com -, mais les attributs de fête, de joie de vivre. seront associés à notre pays.

Au-delà de la mélodie et de la chorégraphie, les paroles de cette chanson ont constitué un intérêt pour tous ses publics. Aujourd’hui, nous découvrons des traductions de cette chanson en plusieurs langues: espagnol, anglais, le français.Par une communication ciblée en direction des publics cibles clairement identifiés, bonifierait la destination Cameroun.

Le Team Press de Lions Indomptables, lors des interviews pourrait trouver une manière originale d’introduire cette nouvelle donne que Dame Nature offre au Cameroun. Car la chanson Zangalewa est une manière de galvaniser les troupes. Jusqu’à ce jour, l’organisation des conférences presse des Lions penche comme la Tour de Pise toujours du même côté. Les autres pays pendant et après cette Coupe du Monde n’ont et n’auront pas cette chance d’avoir dans leur patrimoine musical, la chanson originale de l’hymne de la Coupe du monde.

Que le Cameroun le comprenne et agisse en conséquence. Pour notre part, il est clair que notre pays doit désormais au football et à la Coupe du monde une reconnaissance éternelle. Grâce à Milla, Éto’o et à cet autre élément: Waka Waka, nous avons entre les mains la Sainte trinité de la notoriété du pays des Lions indomptables.


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut