Culture › Musique

Miriam Makeba à l’honneur de la 6ème édition du festival MASSAO

Le comité d’organisation était face à la presse ce lundi à Douala

Promouvoir l’expression de la créativité féminine internationale à partir du continent africain, tel est l’objectif principal de cet évènement. Pour certains c’est une renaissance, vu que cette édition devait se tenir en 2009. Mais «le décès de Miriam Makeba a tout chamboulé» se justifie l’organisation. Cette 6ème édition peut être appelée édition Makeba, puisque c’est justement à celle que l’on nommait Mama Africa que le Massao, festival international de voix de femmes veut rendre hommage cette année.

Face à la presse ce lundi 22 février à Douala, le comité d’organisation à préciser les contours de l’évènement. Ainsi donc plusieurs artistes venus d’Afrique et du Cameroun presterons tous les soirs à partir du samedi 27 février, ce jusqu’au 08 mars prochain à la place du gouvernement à Bonanjo, village du festival, avec cette année un accent sur les révélations musicales africaines. Entre autres artistes, l’on annonce l’Ivoirienne Dobet Gnahore, la Guinéenne Aminata Kamissoko, les Camerounaises Lady Ponce, Germaine Ebelle, Claudia Dikosso, Kaissa Doumba, Gaëlle Wondje. L’on notera surtout la présence à cette édition «spéciale» de Zenzile Makeba, la petite fille de Mama Africa décédée le 09 septembre 2008. Cette dernière recevra à titre posthume le Massao d’honneur, ceci à l’occasion d’une soirée de gala qui aura lieu le samedi 06 mars 2010. Au cours de la soirée, plusieurs autres distinctions seront remises, notamment celle de la Révélation Massao 2010 qui reviendra à celle des jeunes artistes qui aura le mieux interprété le titre Malaika de Miriam Makeba, titre qui pour l’occasion fait l’objet d’un concours.

Au niveau de la programmation, les organisateurs ont voulu innover cette année, en introduisant «les hommes qui chantent pour les femmes». Ils sont entre autres Blick Bassy, X-maleya ou encore l’auteur du fameux Mama Odile, Tonton Ebogo. A noter qu’une caravane littéraire est aussi prévue, de même qu’une exposition de photos et des différentes distinctions et récompenses artistiques de Miriam Makéba. Un atelier de chant est également au programme, qui devrait permettre aux talents émergents de se faire quelques prémices du métier. Le festival international de voix de femmes 6ème édition, coup d’envoi ce samedi 27 février 2010 à la Place du gouvernement à Bonanjo.


www.portailgospel.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé