Société › Education

Miss Nations Unies sensibilise sur les sex-tapes

ACNU
Miss Nations Unies au complexe scolaire Saint André

Le top model était ce weekend au complexe scolaire Saint André où elle a échangé avec les élèves sur l’impact négatif qu’une telle pratique peut avoir tant sur leurs études actuelles que sur leur avenir.

 
Wendy Ebella, Miss Nations Unies pour le Cameroun est claire et insiste, « ces pratiques ne sont pas de nos traditions et ne doivent pas être instaurées comme comportements dans notre société ». Elle a martelé cette déclaration durant une séance d’échanges éducatifs avec les élèves de secondaire du complexe Saint André.
La rencontre qui a eu lieu au sein de l’établissement samedi dernier 26 mars 2022, a donné l’occasion à la miss d’attirer l’attention des jeunes filles sur les sex-tapes. Une discussion éducative placée sous le thème, ‘sensibilisation contre violences en milieu scolaire ; cas des sex-tapes’. Pour Wendy Ebella, se livrer à de telles légèretés  est un moyen sûr de voir sa vie, son avenir, ses rêves, l’estime que l’on a pour soi et la considération que la société a de nous, voler en éclats.
L’événement a également connu la participation de l’Assocation Camerounaise pour les Nations unies, ACNU. Il a été question de discuter des problèmes auxquels font face les jeunes filles à l’école. Si d’aucuns ont soulevé la question des opportunités pas égales parlant du cas des élèves dans des zones en crise, d’autres sont revenus sur le problème des jeunes filles qui ne sont pas envoyées à l’école et subissent des violences par leurs compagnons.
En égrenant le chapelet des articulations de la rencontre, les orateurs du jour ont présenté le point quatre des objectifs de développement durable des Nations unies. Il s’agit d’une éducation de qualité. Les élèves ont pu être édifiés sur l’agenda 2030 établit par l’ONU à cet effet.
Mais aussi, la Miss Nations Unies, a profité de ce moment pour éclairer les lanternes des élèves sur les violences scolaires qui ne doivent jamais cesser d’être condamnées et combattues. Occasion pour les sensibiliser sur les méfaits de la consommation des stupéfiants.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé