Opinions › Tribune

Mon cri profond d’Africain au peuple gabonais

Par LĂ©on Tuam

En ces heures où le ciel politique gabonais est densément couvert des heurts verbaux et physiques qui électrisent, secouent les c urs et déchaînent des passions folles, il faut des voix objectives extérieures pour aider les Gabonais à éviter chez eux la répétition du schéma libyen, ivoirien, centrafricain, etc.

Les opposants gabonais dans leurs mĂ©thodes et leur fonctionnement actuels ne constituent pas une force dynamique et pragmatique capable d’unir les Gabonais pour des sacrifices communs dans le dur et long combat pour la souverainetĂ© du Gabon, la justice et la prospĂ©ritĂ© pour tous.

Est-ce Ă  dire qu’Ali Bongo est le leader idĂ©al dont le Gabon a besoin ? Il ne l’est pas. Toutefois, nonobstant tous ses dĂ©fauts, il fait des progrès, il se dĂ©marque de son père, il refuse d’obĂ©ir aveuglĂ©ment au MaĂ®tre et ça choque ce dernier.

L’avenir du Gabon est dans les mains d’une jeunesse patriotique progressiste de rupture qui se constituera en s’Ă©loignant du PDG et des opposants actuels qui se sont acoquinĂ©s avec le PDG, ont joui des richesses, des faveurs et privilèges multiples et ont de nos jours le fĂ©lon toupet de se renier.

Les opposants gabonais actuels sont des pantins dans les mains de la puissance coloniale. Ils sont utilisĂ©s pour semer le chaos ou pour faire du chantage au prĂ©sident Ali Bongo afin de mieux phagocyter et ponctionner les richesses du pays, laissant sempiternellement le peuple dans l’indigence.


Les patriotes gabonais doivent rester vigilants et embrasser la voie de la raison qui est actuellement Ali Bongo, et non la voie de la passion et de la supercherie incarnĂ©e par Jean Ping, Casimir OyĂ© Mba, Pierre Claver Maganga Moussavou, Guy Nzouba Ndama, etc. qui voudraient retourner le pays Ă  l’ère Bongo père.

Face Ă  cette plĂ©thore d’opposants politiques gabonais en course pour le fauteuil prĂ©sidentiel, tout esprit objectif et soucieux du sort du Gabon jettera son dĂ©volu sur le prĂ©sident Ali Bongo qui, sans ĂŞtre le leader idĂ©al pour le Gabon a l’instant, reprĂ©sente le meilleur risque ou le moindre mal. Gabonais, faites gaffe !


Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

Ă€ LA UNE
Retour en haut