Sport › Football

Mondial 2010: It’s time for Africa!

L’Afrique du Sud accueille officiellement la compétition. Retour sur le contexte de désignation de ce pays pour abriter le mondial

Tout le monde se souvient de la date du 7 juillet 2 000. Pour la première fois de toute son histoire, le comité exécutif de la Fédération internationale de football association, Fifa est amené à procéder à un troisième tour du tirage au sort qui doit designer le pays organisateur de la 18ème édition de la phase finale de la coupe du monde football de 2006. Dans la course contre la montre, l’Afrique du sud est en rude compétition avec l’Allemagne, qui remporte finalement la partie sur le fil avec 12 voix contre 11, pour l’Afrique du sud. La nation passe ainsi à côté de l’opportunité d’organiser sa première coupe du monde de football et peut en vouloir au charismatique Franz Beckenbauer qui a réussi à faire pencher la balance en faveur de son pays, l’Allemagne. Loin de s’avouer vaincue, la délégation sud-africaine composée entre autres de Danny Jordan, fait preuve de fair-play. Attitude qui va montrer au Président de la Fifa, Joseph Sepp Blatter, que l’Afrique est prête à accueillir une telle compétition.

Victoire
Pour la 19ème édition, l’Afrique du sud se remet en route en bat campagne à tous les niveaux, décidée à ne pas se laisser devancer une fois de plus. C’est ainsi que le charisme des personnalités sud-africaines comme Nelson Mandela, premier président noir de l’Afrique du sud, va peser d’un grand poids sur la balance. En effet, Nelson Mandela arrivé au pouvoir en 1994 a réussi à réunir son pays sorti à peine de plusieurs décennies d’apartheid. Son combat est d’ailleurs reconnu à travers le monde et c’est sans surprise qu’il obtient le prix Nobel de la paix. L’organisation réussie de la coupe du monde de rugby en 1995 fait partie des arguments que l’Afrique du sud avance pour convaincre la Fifa de sa capacité à organiser la World Cup 2010. Pour son second essai, le nouveau Président des Sud-africains, Thabo Mbeki encore au pouvoir, ainsi que Nelson Mandela et ses fidèles camarades choisissent comme thème de leur campagne: «Notre candidature est celle de toute l’Afrique». En présence de telles figurent ajoutées à celles de Frédérik De Klerk, Desmond Tutu ainsi que les légendes du ballon rond, Georges Weah, Abedi Pelé et bien évidemment Roger Milla venus soutenir la candidature de l’Afrique du sud, celle-ci l’emporte au vote devant le Maroc avec 14 voix contre 10. A l’annonce du verdict, c’est tout le continent africain qui éclate de joie, content de pourvoir organiser cette année 2010, la coupe du monde, pour la toute première fois en Afrique.

Le rêve de tout un peuple voire un continent, se réalise enfin. Nelson Mandela affaibli par la maladie depuis plusieurs années et touché par le décès de l’une de ses arrière-petites-filles n’a pu faire le déplacement du Soccer city stadium afin d’assister à la cérémonie d’ouverture de la 19ème édition de la coupe du monde. Bienvenue en Afrique du sud.

Image d’illustration
videogamesblogger.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé