Sport › Football

Mondial 2010: Le Cameroun se concentre déjà pour la prochaine rencontre

Après une défaite qui les place en posture difficile, les Lions indomptables ont reçu le soutien du capitaine de l’expédition italienne de 1990

Le capitaine des Lions de 90 rend visite aux jeunes générations
Le capitaine de la mythique équipe du Cameroun quart de finaliste de la coupe du monde 1990 en Italie, Stephen Tataw a fait un tour ce mercredi matin au stade de la Northlands Primary School de Durban pour l’unique séance d’entrainement des Lions indomptables. Une information rapportée par le site internet Football365.fr. L’ancien défenseur a échangé avec le staff technique et encouragé certains joueurs à ne pas baisser les bras après une entame ratée du mondial sud-africain. Je suis convaincu que cette équipe a le potentiel pour aller loin et tant que le verdict du dernier match de groupe n’est pas connu, il faut toujours espérer, a estimé The Captain, qui, depuis environ trois ans, occupe les fonctions de Directeur administratif adjoint des équipes nationales. Au complet, l’équipe a réalisé ce mercredi 16 juin 2010, une séance très encadrée. Pendant que certains s’entraînaient au tennis-ballon, d’autres ont procédé à une petite opposition sur un demi-terrain. Les gardiens se sont entraînés dans leur coin. De nombreuses sources médiatiques camerounaises ont relevé l’existence d’une faille au sein de l’équipe. Une division qui selon eux aurait pesé dans la défaite lors du premier match face au Japon.

Iya Mohamed calme le jeu
Se prononçant sur la question après les entrainements de ce matin, le président Iya Mohamed de la fédération camerounaise de football a calmé le jeu. Quels que soient les problèmes entre les joueurs, je ne pense pas qu’un seul ait envie de trahir le pays, de ne pas faire son boulot, a assuré Iya Mohammed, selon une information rapportée par l’agence France presse. On n’a pas besoin d’être des amis pour jouer au foot et on ne leur demande pas de partir ensemble en vacances. Mais en supposant que des clans existent réellement, l’équipe est au-dessus des problèmes personnels, a-t-il ajouté. Mais Iya Mohamed a aussi livré son sentiment personnel sur la position actuelle des Lions. Je suis l’artisan de la venue de Paul Le Guen, donc je me dois de le protéger. A propos de la tactique, c’est à l’entraîneur de voir. Je m’en fous que l’on joue avec des unijambistes, du moment qu’il y ait de bons résultats. Mais il doit bien savoir qu’il faut changer des choses et je suis sûr que l’entraîneur fera les ajustements nécessaires pour avoir de meilleurs résultats a-t-il affirmé tout en faisant une subtile mise en garde. On a peut-être fait une erreur en pensant que le Japon serait le plus faible. On a peut-être joué le match avant. On est dos au mur et moi j’attends un résultat, a-t-il prévenu.

Stephen Tataw, le capitain des Lions de 90

footafrica365.fr)/n

Y croire jusqu’au bout
Au-delà de la polémique, les joueurs camerounais ne perdent pas espoir à l’image de Sébastien Bassong, le défenseur de Tottenham, qui compte encore sur une qualification. Rien n’est encore perdu. Continuez à croire à nous, on donnera le maximum et on ne va pas vous décevoir. On garde espoir, a-t-il assuré tout en pointant du doigt les erreurs commises par les Lions Indomptables. Je pense qu’on a manqué de réalisme devant les buts, on s’est créé beaucoup d’occasion offensives qu’on n’a pas su mettre au fond et on a perdu aussi beaucoup de ballons, on n’a peut-être pas joué à notre meilleur niveau mais on a quand même su se procurer des occasions. C’est bon signe pour l’avenir. conclut-il. Les supporters des Lions indomptables ont eux aussi été déçus, mais ils gardent le moral et restent confiants dans les chances de leur équipe pour les prochains matchs. Problème d’arbitrage, manque de préparation, ou encore manque de réalisme, les supporters camerounais ont déjà refait chacun le match à sa manière. Mais un point commun les réunit, tous comptent sur Samuel Eto’o le capitaine des Lions pour relancer l’équipe samedi 19 juin prochain contre l’équipe du Danemark.

Iya Mohamed de la Fécafoot

pressedelanation.com)/n

À LA UNE
Retour en haut