Sport › Football

Mondial 2010: Le Ghana craque, le rêve africain brisé!

Les Blacks Stars sont tombées en ¼ de finale contre l’Uruguay, 2-4, après l’épreuve des tirs aux buts

Jamais deux sans trois, a-t-on coutume de dire. Cette célèbre pensée s’est vérifiée une fois de plus ce vendredi, 02 juillet 2010, où l’Afrique était en passe d’écrire une nouvelle page dans l’histoire de la Coupe du monde Fifa. Mais, il faudra encore attendre, car à l’instar du Cameroun en 1990 battu par l’Angleterre, du Sénégal éliminé par la Turquie en 2002, le Ghana, porteur de tous les espoirs africains dans cette Coupe du monde Afrique du sud 2010 est tombé également au stade des ¼ de finales de la compétition. Son bourreau, l’Uruguay retrouve ainsi les ½ finales du mondial depuis celle disputée en 1970. Le double champion du monde (1930, 1950), après le score nul, 1-1, au terme du temps réglementaire, s’est imposé face au Ghana à l’issue des tirs aux buts, 4-2.

Le Ghana prend l’avantage
Dans cette rencontre, c’est l’Uruguay qui donne le ton en se procurant la première occasion de but, mais la frappe excentrée de Suarez est bien captée par le gardien Kingson. Ce début de la première mi-temps est marqué par la domination de l’Uruguay, tandis que le Ghana bien que conscient de l’enjeu du match semble absent. Mais Kingson veille au grain et à la 26ème minute de jeu repousse un nouveau tir de Suarez. Il faudra attendre la demi-heure de cette période, pour voir le Ghana émerger et enchaîner deux grosses actions offensives en l’espace d’une minute. Sur un corner, la tête de Vorsah passe juste à côté des cages du portier uruguayen, Fernando Muslera. Dans le cafouillage qui s’en suit, la reprise de volée d’Asamoah Gyan passe à côté du montant gauche. Les Ghanéens désormais en confiance dominent la Celeste dont le capitaine Diego Lugano blessé sort. Alors que la pause approche, Muntari depuis les 35 mètres effectue une frappe puissante dont la trajectoire trompe le portier adverse. Le ballon est dans les filets, le Ghana jubile et le continent aussi. Mais c’était compter sans la volonté des coéquipiers de Diego Forlan, qui de retour des vestiaires, repartent au combat. 55ème minute, ils sont récompensés grâce à Diego Forlan qui sur un coup franc tiré depuis les 25 mètres à gauche procède à l’égalisation. 3ème but pour l’attaquant de l’Athletico de Madrid dans cette coupe du monde.

La consolation
Xinhua)/n

Gyan rate le penalty de victoire
Le Ghana a l’occasion de se qualifier à quelques minutes de la fin du match, suite à la main de Suarez, utilisée pour repousser une tête de Kwado Asamoah sur la ligne. Il prend logiquement un carton rouge et le penalty est accordé au Ghana. Sans véritable concentration, Asamoah Gyan qui avait déjà marqué deux penaltys dans cette compétition prend place derrière le ballon. Il tire, mais sa frappe va heurter la barre transversale. Le joueur est inconsolable et c’est la grosse désillusion pour les Africains qui laissent ainsi échapper une occasion en or. La phase des prolongations de 30 minutes ne change rien au score (1-1) et les deux nations passent à l’épreuve des tirs aux buts fatale pour le Ghana qui tombe contre l’Uruguay, 2-4.

Mardi prochain en ½ finale, les Uruguayens rencontrent les Pays-Bas tombeur du Brésil en ¼ de finale sur le score de deux buts à un. L’Afrique quant à elle, est désormais la grande absente dans ce mondial qui se joue sur son sol.

Dommage pour Gyan
Getty Images)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut