Sport › Football

Mondial 2010: Le scandale continue dans l’équipe de France

Grève des joueurs, altercation, démission, rien ne va plus au sein de Bleus. Une réunion de crise annoncée

Que se passe-t-il dans la maison Bleue? Cette question se pose de plus en plus et fait logiquement les choux gras de la presse internationale, depuis l’expulsion de Nicolas Anelka de l’équipe nationale de France. Sanction prise par la Fédération française de football, après la publication par le journal français l’Equipe, des propos injurieux que Anelka aurait prononcé à l’endroit de l’entraîneur Raymond Domenech, dans les vestiaires, lors de la mi-temps du match France – Mexique (0-2), le 17 juin dernier au stade de Polokwane en Afrique du Sud. La fédération française de foot que dirige M. Escalettes est montée au créneau pour expliquer le bien fondé de la décision de suspension de Nicolas Anelka, au cours de la conférence de presse organisée samedi, 19 juin 2010. Patrice Evra, le capitaine de l’équipe de France, faisait également partie des panélistes ainsi que le Directeur général délégué de l’équipe de France, Jean Louis Valentin. Celui-ci a d’ailleurs jeté l’éponge ce dimanche, 20 juin, après le refus de l’équipe de France de prendre part à la séance d’entraînement.

En effet, dans une lettre collective remise à l’entraîneur et lue par celui-ci aux journalistes, les joueurs s’insurgent contre la sanction prise contre leur coéquipier Nicolas Anelka, qui a finalement quitté le sol sud-africain ce dimanche, direction Londres en Angleterre. Ils estiment qu’ils n’ont pas été associés à la prise de cette décision. Information vivement démentie par la fédération française qui indique que le capitaine Patrice Evra était au courant de l’adoption de cette sanction. Dans une sortie médiatique, Ribéry a adressé ses excuses par rapport à tout ce qui se passe actuellement, car certaines informations font également état d’une vive altercation voire bagarre entre le joueur du Bayern et Gourguff après le match contre les mexicains.

Réunion de crise annoncée
Je suis abattu, cette fois, c’est vraiment fini, a déclaré le préparateur physique de l’équipe de France, Robert Duverne, visiblement hors de lui. Le chaos actuel qui règne au sein de l’équipe de France a amené les autorités françaises à réagir. Le ministre des sports, Rosine Bachelot doit rencontrer les joueurs pour un entretien et une réunion d’urgence va incessamment se tenir afin de tenter de calmer les esprits surchauffés à la veille de son troisième match contre l’Afrique du sud ce mardi après-midi.

Le rêve vire bien cauchemar
devoir.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut