Sport › Football

Mondial 2022 : Cameroun –Suisse, 0-1, le jeu et les notes des joueurs

Une phase de match Suisse- Cameroun

Ce jeudi, le Cameroun, peu inspiré, a été battu par la Suisse (0-1). Avec ce revers, les Lions se trouvent déjà en difficulté avant de défier la Serbie puis le Brésil.

André Onana 6/10

Pas vraiment inquiété en première mi-temps, le gardien de but de l’Inter Milan a réalisé deux grands arrêts lors du deuxième acte. Il a notamment sauvé sa cage à la 65ème et à la 88ème minute. Sur le but de l’attaquant suisse, d’origine camerounaise Breel Embolo, il n’a pu rien faire, car abandonné par sa défense.

Jean Charles Castelletto, 6/10

Impérial durant toute la rencontre, malgré un positionnement douteux sur le but suisse en début de deuxième mi-temps, le défenseur de Nantes a mis à mal beaucoup de tentatives de la Nati en coupant de nombreuses passes et incursions des Suisses. Un match solide pour le défenseur central camerounais malgré quelques relances loupées.

Nicolas Nkoulou, 4/10

Sa superbe intervention suite à un tacle glissé a été salvatrice pour Lions à la 83ème minute. Néanmoins, il a manqué de mordant pour stopper les attaques suisses comme sur l’unique but du match. Physiquement affaibli, il a semblé en retard défensivement sur les seconds ballons grattés par les joueurs de Murat Yakin, notamment en fin de partie. De plus, son jeu long a été beaucoup moins précis que celui de son gardien de but.

Nohou Tollo, 5/10

Intéressant dans son duel, le centre du but est néanmoins venu de son côté sans qu’il ne soit particulièrement le seul fautif. Parfois offensif, il a multiplié quelques centres sans grande réussite. Techniquement limité, son apport offensif n’a donc pas permis d’effacer sa performance défensive insuffisante.

Fae Collins, 5/10

Dans son duel face à son vis-à-vis, le latéral droit des Lions a connu du bon et du moins bon. Il a réussi à contenir l’attaquant Suisse, mais a été sanctionné d’un carton jaune en première mi-temps (35e). Il  a été plus discret en deuxième mi-temps, loupant notamment presque tous ses centres.

Oum Gouet 3/10

La sentinelle des Lions a été transparente. Placé juste devant la défense, Oum n’a pas été à son avantage sur ce match et a sa part de responsabilité dans ce constat d’échec. Très irrégulier en club, il a fini le match sous la rotule. Il n’a pas pu faire oublier Olivier Ntcham, blessé.

Martin Hongla, 3,5/10

Solide dans l’entrejeu, le milieu de Hellas Verone a fait face à un milieu de terrain des Suisses quelques fois très inspirés, comme sur le but. Très peu entreprenant, sur le plan offensif, il est sorti, à la 68ème minute, remplacé par Gaël Ondoa qui, remplaçant à Hanovre en deuxième division allemande, ne peut apporter grand-chose dans l’entrejeu des Lions.

Zambo Anguissa, 7/10

Dans la lignée  de ses prestations à Naples, le relayeur camerounais a fait un match plein. Toujours disponible, il a essayé d’amener le danger en combinant avec ses coéquipiers mais la précision a fait défaut au milieu des Lions dans son ensemble. Surtout dans la transmission et les accélérations sur les côtés.

Karl Toko Ekambi, 2,5/10

Piètre prestation de l’ailier lyonnais dans l’ensemble. Il a eu le ballon de l’ouverture du score au bout de sa godasse, à la 10ème minute. Sur un tir de Mbeumo repoussé par le portier suisse, il a envoyé le ballon loin au-dessus de la barre. Absent sur le jeu de contre-attaque des Camerounais, il est sorti à la 74ème minute, remplacé par Kevin Georges Nkoudou.

Bryan Mbeumo, 5/10

Auteur d’une bonne première période, l’ailier camerounais a vu sa frappe être repoussée par le portier suisse (10ème minute). Et, il n’a pas été en réussite sur ses corners. En seconde période, tout comme l’équipe camerounaise, l’ailier de Brentford était un peu émoussé. Il est remplacé par Moumi Ngamaleu, à la 81ème minute.

Eric Maxim Choupo-Moting, 6/10

Bien surveillé par la charnière centrale suisse, l’avant-centre du Bayern a beaucoup décroché pour toucher les ballons. Sur une belle action de contre-attaque, l’option choisie par les Lions en début de partie, il est parti en solitaire, mais il a vu sa frappe molle être repoussée. Alors qu’il faisait un match correct, son remplacement par Vincent Aboubakar à la 74ème a été incompris par de nombreux observateurs des Lions.

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé