Sport › Football

Mondial 2022 : «le Cameroun a 0% de chance de remporter le trophée»

Une formation des Lions indomptables

Selon le site d’analyse et de prédictions, The Analyst, le Cameroun n’a aucune chance de remporter la Coupe du Monde 2022, qui se jouera au Qatar à partir de novembre.

Réputée dans le monde entier pour ses statistiques, The Analyst a décidé de se lancer dans cet exercice. Comment? En utilisant une intelligence artificielle pour évaluer les chances de victoire de chacune des 32 nations qualifiées. Selon cette plateforme, le Cameroun est le seul des cinq représentants africains à n’avoir aucune chance de parvenir à la finale et de la remporter au soir du 18 décembre prochain au Qatar. Alors même que le président de la Fécafoot, Samuel Eto’o, très ambitieux, aime à répéter que son pays va au Qatar pour disputer sept matchs.

Selon les résultats de l’expérience de The Analyst, le Sénégal est le pays qui peut vraiment porter le rêve du continent. Les champions d’Afrique en titre sont crédités de 0,19 % de chance de victoire. Ils arrivent loin devant le Ghana, 26ème sur 32 pays avec 0,02 % de chance de victoire, juste devant la Tunisie et le Maroc (0,01 %). Notons que selon ces résultats, la France a le plus de chances de soulever le trophée et de réaliser le doublé après l’édition de 2018.

Avec très précisément 17,93% de chances de remporter le trophée, soit un moins d’une chance sur 5, les hommes de Didier Deschamps devancent le Brésil d’une courte tête (15,73%). Suivent ensuite l’Espagne (11,53%), l’Angleterre (8,03%), la Belgique (7,90%), les Pays-Bas (7,70%) et l’Allemagne (7,20%). L’Argentine (6,45%) et le Portugal (5,11%) sont les deux autres pays à dépasser les 3% de chances de victoire.

Que valent ces prévisions quand l’on sait que la France, championne du monde en 1998, super favorite en 2002, est sortie de la compétition au premier tour. Idem pour l’Allemagne, vainqueur du titre 2014, nation préférée des bookmakers pour le Mondial russe de 2018, qui a été éliminée sans gloire dès le premier tour. Le football est donc loin d’être une science exacte. Ce qui fait le charme de ce sport, c’est qu’il est plein d’incertitudes.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé