Sport › Mondial Qatar 2022

Mondial 2022 : le vainqueur remportera plus de 26 milliards de FCFA

La Coupe

Plus de 800 joueurs sont au Qatar du 20 novembre au 18 décembre 2022 pour discuter la 22ᵉ édition de la Coupe du monde de football, compétition organisée par la FIFA et qui réunit les meilleures sélections nationales. Au-delà de la gloire, pourquoi se battent-ils ?

Remporter la Coupe du monde 2022 au Qatar va rapporter très gros à l’heureuse sélection qui triomphera en finale le 18 décembre prochain.

Le vainqueur de la 22e édition de la Coupe du monde recevra 42 millions de dollars (environ 26 234 222 696 FCFA) soit une augmentation de 4 millions de dollars par rapport au Mondial 2018 remporté par la France.

Il faut le dire, participer à la Coupe suppose remporter des primes. Parce qu’à côté du grand vainqueur toutes les équipes qui participent seront récompensées.

L’équipe qui tombera à la finale recevra 30 millions de dollars soit 19 014 348 000 de FCFA. Le groupe ou l’équipe qui occupera la troisième de ce mondial percevra pour sa part 27 millions de dollars, en FCFA ceci équivaut à 17 112 913 200.

Par ailleurs, la quatrième place de cette compétition vaut 25 millions de dollars, donc 15 845 290 000 FCFA. Les équipes qui s’inclineront lors des quarts de finale obtiendront 17 millions de dollars, soit 10 774 797 200 FCFA.

Les équipes éliminées lors des huitièmes de finale recevront 13 millions de dollars, c’est-à-dire 8 239 550 800 FCFA. Pour ce qui est des équipes éliminées lors de la phase de groupes, celles-ci recevront 9 millions de dollars, soit 5 704 304 400 FCFA.

En rappel, en se qualifiant pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, chaque équipe a reçu une prime de participation de 1,5 million dollars donc 950 717 400 FCFA.

Les clubs

Pour compenser la perte de leurs joueurs lors de la Coupe du Monde 2022 au Qatar (20 novembre-18 décembre), la FIFA, organisateur de l’événement, va indemniser les clubs lésés avec une enveloppe de 215 millions d’euros soit 140 730 198 846 FCFA à répartir entre eux.

La même indemnisation avait d’ailleurs été mise en place lors de la dernière Coupe du monde en Russie (2018). Pour rappel, cette mesure avait été mise en place avant la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud après un accord avec l’Association européenne des clubs, présidée actuellement par Nasser al-Khelaïfi, le président du Paris Saint-Germain.

Retro

L’évolution de la prime versée à l’équipe championne du monde ne cesse de croître tous les quatre ans et ce, depuis 1982. Voici les montants touchés par les vainqueurs du Mondial. 1982 : Italie, 2,2 millions de dollars, soit 1 390 998 620 FCFA. En 1986 en Argentine la prime était de 2,8 millions de dollars soit 1 770 361 880 FCFA

En 1990, l’Allemagne de l’Ouest a empoché 3,5 millions de dollars c’est-à-dire, 2 212 952 350 FCFA. Le Brésil a remporté en 1994, 4 millions de dollars soit 2 529 0884 00 FCFA. La France en 1998 a pour sa part pris 6 millions de dollars soit 3 793 632 600 FCFA. 8 millions de dollars en 2002 pour le Brésil, donc 5 058 176 800 FCFA.

L’Italie a en 2006 empoché 20 millions de dollars ce qui équivaut à 12 645 442 000 FCFA. En 2010, l’Espagne a remporté pour sa part 30 millions de dollars, 18 968 163 000 FCFA. L’Allemagne a reçu 35 millions de dollars en 2014 donc environ 22 129 523 500 FCFA. Et la France a eu 38 millions de dollars, 24 026 339 800 FCFA en 2018.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé